L’égalité prescrite à l’école

par Catherine Jaunait Gabellec, Pratiques N°73, avril 2016

Catherine Jaunait Gabellec Enseignante en école élémentaire Dans les programmes d’éducation civique, on nous demande de sensibiliser les élèves au respect et à l’accueil des différences. Mais comment notre institution les accueille-t-elle ? En France, en matière d’enseignement, l’objectivité de notre travail de professeur d’école est contenue dans les programmes publiés au Bulletin officiel (BO) à peu près à chaque changement de ministre de l’Education nationale. Ces programmes doivent constituer la (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°73 Subjectif objectif, l’inextricable

Lire aussi

N°73 - avril 2016

Amphibologie

par Yann Diener
Exercice de stylistique amphibologique à envoyer à tous les directeurs des ressources humaines et autres fournisseurs d’éléments de langage, eux qui voudraient que les phrases n’aient qu’un seul sens, …
N°73 - avril 2016

La subjectivité, ça se travaille

par Lanja Andriantsehenoharinala
Les Français sont attachés à la Sécurité sociale, nous dit-on. Et moi, soignante, quel regard subjectif je porte à cette grande dame ? Ce qui m’influence, d’abord, c’est ce que les patients me donnent à …
N°73 - avril 2016

La fabrique du « tous handicapés »

par Sandrine Deloche
Rabattre la souffrance psychique du côté du handicap, valoriser la dépendance au profit de la construction dynamique du sujet, imposer une normativité scolaire aliénante. Voici, dix ans après, …
N°73 - avril 2016

Sciences : une neutralité politique ?

par Christiane Vollaire
Le meurtre ultra-violent d’un jeune chercheur italien par la police politique égyptienne vient rappeler que le vrai savoir exige un engagement scientifique dans son sens le plus courageux : le …