L’effet serendip des 35 heures

par Jean-Pierre Laguens, Pratiques N°77, avril 2017

Jean-Pierre Laguens Médecin généraliste Bien que conçue et mise en place par un gouvernement socialiste, dans une optique qu’on pouvait penser a priori comme étant au service des classes économiques modestes, cette mesure peut avoir eu un certain nombre d’effets imprévus sur leur santé. La première fois que j’ai rencontré le terme de sérendipité, c’était dans l’ouvrage d’Alain Peyrefitte Le Mal Français, où il est une tête de chapitre. Pour faire simple, ce sont les effets imprévus d’une décision qui (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°77 Tout le contraire !

Lire aussi

N°77 - avril 2017

L’ours du numéro 77

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°77 - avril 2017

Et si on les rééduquait ?

Anne Perraut Soliveres Cadre supérieur infirmier, praticien-chercheure Il y a des jours où certains politiciens seraient bien inspirés de rester chez eux. Ce cher Monsieur F (très très cher si l’on …
N°77 - avril 2017

La bécasse et le dindon

par Didier Morisot
Didier Morisot Infirmier psychiatrique Rien ne sert de courir, il faut savoir cirer ; Savoir cirer les pompes avec art et manière… À quoi bon en effet se bouger le derrière Si c’est, en fin de …
N°77 - avril 2017

Faire pire en croyant faire mieux ?

par Dominique Dupagne
Dominique Dupagne Médecin généraliste L’économiste Maya Beauvallet a publié en 2009 un essai intitulé Les stratégies absurdes où elle recense les principaux pièges qui guettent les réformateurs, …