Entre imposture et libération ?

par Jean-Pierre Martin, Pratiques N°74, juillet 2016

Parler de solidarité en psychiatrie est un paradoxe. En effet, son histoire est celle de lieux d’enfermement, d’exclusion, de protection de la raison d’État, donc d’un appareil répressif et de ségrégation, qui prend la forme aujourd’hui de contrainte médicalisée et de contention. Le paradoxe est que le soin aux malades mentaux est reconnu, depuis soixante-dix ans, par la Sécurité sociale qui assure la protection sociale solidaire de l’ensemble de la société, tout en restant inscrit dans la loi depuis (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N° 74 Santé : raviver la solidarité

Lire aussi

N°74 - juillet 2016

Rouge cargo Maison des Ados (Compléments)

par François Dulac
Cet article vient en complément de l’article « Rouge cargo, Maison des ados » paru dans le N° 74 de Pratiques sur la solidarité dans le soin. Il permet d’en approfondir le fonctionnement et en explicite …
N°74 - juillet 2016

En avant, camarades !

par Patrick Dubreil
Patrick Dubreil Médecin généraliste Un enfant fait une crise d’asthme. Il est albanais, érythréen, syrien, soudanais, guinéen, peu importe, il est né sur la planète Terre. Ses parents, …
N°74 - juillet 2016

L’ours du numéro 74

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°74 - juillet 2016

Qui sont les zèbres ?

par Isabelle Canil
Isabelle Canil Orthophoniste Les zèbres ignoufferont de la surdale en espérant que vous les ostrovriniez sur vos chernouilles de fabilette. Dans cet espoir joufflon, ils vous astouflent et vous …