Enseigner les humanités médicales.

par Nicolas Vonarx, Pratiques N°100, mars 2023

Enseigner les humanités médicales.

Nicolas Vonarx Professeur titulaire, Faculté des sciences infirmières, Université Laval Miser sur une science objective pour asseoir le progrès de la médecine a rendu l’art médical accessoire. Celui-ci revient cependant dans la formation avec l’intégration des « humanités médicales ». Cet intérêt témoigne d’un accueil favorable aux analyses critiques de la biomédecine. Dans les termes d’Aristote relevés dans son chapitre 2 de sa Métaphysique, l’art relève d’un savoir enseignable qui (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°100 Que reste-t-il de l’Art dans la médecine ?

Lire aussi

N°100 - janvier 2023

Pratiques renoue avec sa Journée de printemps et la rencontre de ses lecteurs et auteurs présents et futurs

par pratiques
Nous faisons le pari de nous retrouver le 3 juin 2023 à Paris autour de la question « Que reste-t-il de l’art médical aujourd’hui », que nous étendons bien évidemment à l’art de soigner. Cette …
N°100 - janvier 2023

Le temps de l’art

par Anne Pagès
Dans notre société où vitesse et efficacité se confondent, est-il encore possible de prendre en compte le rythme de chacun dans le soin, de tisser le lien essentiel entre soignant et soigné pour un …
N°100 - janvier 2023

L’art de la sage-femme

par Catherine Thomas
Autour de l’enfant à naître, chacun revendique son savoir-faire, complété aujourd’hui par tout un arsenal technique et médical. Qu’est-ce qui constitue « l’art de l’obstétrique » ? Les sages-femmes …
N°100 - janvier 2023

Chocolat

par Ingrid Lory
Ingrid Lory Élève infirmière Jeune élève infirmière en stage de première année, j’ai eu la chance d’aider un homme de 99 ans. Il est affaibli par le poids des années, par son syndrome infectieux …