Du temps pour bien travailler

par Benjamin Didiot, Pratiques N°101, juin 2023

Cet article est issu d’une rencontre entre infirmières Asalée Centre Meuse. Un grand merci à Céline G., Anaïs M., Julie W., Céline C. Il montre que prendre le temps nécessaire pour agir et penser son travail en maintient la qualité et ravive le désir de soigner.

Benjamin Didiot, infirmier Asalée La formation d’infirmier nous apprend à nous adapter, à accepter le changement, à dire oui à tout. Notre cadre d’exercice se rétrécit de plus en plus, limitant le temps disponible pour le patient au profit de production de données afin de satisfaire des certifications théâtrales. Les « périodes calmes » permettaient de casser le rythme effréné, de reprendre son souffle, d’être plus disponibles pour les patients. Or, ce n’est pas rentable et des (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°101 Infirmières : une variable d’ajustement ?

Lire aussi

N°101 - avril 2023

Bricoler du temps en plus dans les EHPAD

par Claire Bodelet
Ce texte explore l’épaisseur du paradoxe entre l’« imaginaire infirmier » qui valorise le relationnel de la pratique et la réalité du travail en EHPAD. Il témoigne des astuces que les infirmières …
N°101 - avril 2023

Parcours d’IPA

par Sylvie Bouchy, Léa Schleck
Suite à une première rencontre avec Sylvie Bouchy, infirmière en pratique avancée au sein d’une MSP, salariée de l’association Asalée, j’avais perçu une démarche de reconquête du sens dans son …
N°101 - avril 2023

Ces combattantes exploitées

par Younous Anriddine
La profession infirmière est indispensable à l’excellence d’un système de santé. Aux Comores, les infirmières, plus vulnérables, sont livrées à une sorte d’asservissement dans les institutions …
N°101 - avril 2023

Qu’est-ce qui nous tient ?

par Emilie Doucet
Lorsque j’ai passé mon bac, une amie à moi a tenté le concours pour devenir infirmière. J’avais trouvé l’idée complètement saugrenue. Comment avoir envie à 18 ans de côtoyer quotidiennement la …