Docteur paternant

par Séraphin Collé, Pratiques N°78, juillet 2017

Séraphin Collé Médecin généraliste Un médecin généraliste refuse d’endosser le costume paternaliste que la société a dévolu à sa mission. Il a, lui, un ressenti très maternant de son rôle selon une acception féministe de l’éthique du care. Il faisait tout noir dans la pièce en dehors de la lampe rouge au-dessus de l’unique porte. Il faisait chaud, mon nez était assailli par les effluves piquants et salins des bains photographiques. J’aimais beaucoup quand ma mère m’emmenait au labo photo de son lycée le (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°78 Essence et sens du soin

Lire aussi

N°78 - juillet 2017

La loi du silence

par Isabelle Busson
Isabelle Busson Un témoignage qui pose les questions éthiques de l’accompagnement d’un proche en état végétatif chronique appelé aussi état pauci relationnel, suite à une réanimation. Ma sœur Gina …
N°78 - juillet 2017

Une enquête sur la santé mentale en France

par Philippe Bazin
Présenté par Philippe Bazin Artiste photographe et vidéaste Les Murs ne parlent pas, Jean-Robert Dantou et Florence Weber, Heidelberg, Kehrer, 2015. Les Murs ne parlent pas est un livre …
N°78 - juillet 2017

S’engager en santé environnementale

par Michel Nicolle
Michel Nicolle Membre de Réseau environnement santé (RES) et Alerte médecins sur les pesticides (AMLP) Les associations en santé environnementale peuvent jouer un rôle moteur dans l’action publique …
N°78 - juillet 2017

Contrefacteur, contre-docteur

par Marc Jamoulle
Marc Jamoulle Médecin de famille Au téléphone ce matin avec un de mes amis. Il a vu son cardiologue et son médecin traitant récemment. Je lui explique que les médicaments qu’il doit prendre pour …