Docteur paternant

par Séraphin Collé, Pratiques N°78, juillet 2017

Séraphin Collé Médecin généraliste Un médecin généraliste refuse d’endosser le costume paternaliste que la société a dévolu à sa mission. Il a, lui, un ressenti très maternant de son rôle selon une acception féministe de l’éthique du care. Il faisait tout noir dans la pièce en dehors de la lampe rouge au-dessus de l’unique porte. Il faisait chaud, mon nez était assailli par les effluves piquants et salins des bains photographiques. J’aimais beaucoup quand ma mère m’emmenait au labo photo de son lycée le (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°78 Essence et sens du soin

Lire aussi

N°78 - juillet 2017

L’ours du numéro 78

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°78 - juillet 2017

Loi travail, une épidémie de souffrance à venir

par Didier Ménard
Didier Ménard Médecin généraliste Si les ordonnances portant réforme du Code du travail sont votées, il faut s’attendre à voir arriver à nos consultations de plus en plus de personnes en souffrance …
N°78 - juillet 2017

La loi du silence

par Isabelle Busson
Isabelle Busson Un témoignage qui pose les questions éthiques de l’accompagnement d’un proche en état végétatif chronique appelé aussi état pauci relationnel, suite à une réanimation. Ma sœur Gina …
N°78 - juillet 2017

Contrefacteur, contre-docteur

par Marc Jamoulle
Marc Jamoulle Médecin de famille Au téléphone ce matin avec un de mes amis. Il a vu son cardiologue et son médecin traitant récemment. Je lui explique que les médicaments qu’il doit prendre pour …