De l’importance d’un collectif soignant

par Simone Molina, Pratiques N°67, novembre 2014

Accompagner un patient, c’est s’envisager comme une balise sur la route d’un marin. Un jour, il navigue à l’estime… Mais il s’agit de ne pas méconnaître la dimension collective de l’aventure qui lui a permis de reprendre son voyage.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Pratiques N°67 La folie. Une maladie ?

Lire aussi

N°67 - octobre 2014

Transmettre la force de l’écoute

par Sylvie Cognard, Louis Velluet
Entretien avec Louis Velluet Propos recueillis par Sylvie Cognard Louis Velluet a œuvré sur le terrain et au niveau institutionnel pour que la médecine générale, qui intègre la connaissance du …
N°67 - octobre 2014

Laurent Dejente, photographe

par Philippe Bazin
Laurent Dejente est né à Sedan le 2 octobre 1961. Il vit et travaille aujourd’hui dans le Vaucluse. En 1984 quand il devient kinésithérapeute, il peint déjà. En 1991, installé à Marseille, il délaisse …
N°67 - octobre 2014

Vol au-dessus d’un nid de coucou 2

par Eric Bogaert
C’est un secteur de psychiatrie générale (i.e. pour adultes) centré sur la préfecture de ce département rural, avec une unité d’hospitalisation à temps complet de dix-huit lits, un hôpital de jour, un …
N°67 - octobre 2014

La conception de la relation et du soin à la clinique de La Borde

par Catherine De Luca Bernier
L’analyse de la position du soignant, la prise en compte de la richesse du tissu relationnel déjouant les tendances au cloisonnement dans le respect d’autrui, sont un des axes essentiels du …