Aux racines du jeu, l’être

par Dominique Arnoux, Pratiques N°62, juillet 2013

Le médecin et le malade jouent une vie dans la rencontre du colloque singulier. A chaque scène, une nouvelle représentation a lieu qui indique la créativité tentée.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°62 Le jeu dans le soin

Lire aussi

N°62 - juillet 2013

Lu pour vous : « Les serviteurs fatigués (les maîtres aussi) » par Alain Brossat

par Christiane Vollaire
La « fatigue » des serviteurs, c’est l’épuisement des travailleurs réduits à la servitude, que ce texte appelle à combattre.
N°62 - juillet 2013

Où il y a de la parole, il y a du je(u)

par Claire De Firmas
Un langage en bonne santé se traduit par une parole spontanée, adressée à un autre et qui met en jeu la capacité de créer du sens et d’être en lien. Jouer, comme prendre la parole, c’est créer une …
N°62 - juillet 2013

La salle de jeux du pédiatre

par Alain Quesney
Etre pédiatre, c’est pouvoir continuer à jouer avec les enfants ou plutôt continuer à jouer comme un enfant.
N°62 - juillet 2013

Des livres qui ouvrent des portes

par Odile Kayser
En concevant ces « livres-jeux », notre première réalisation, peut-être avons-nous « joué » à travailler.