Aux racines du jeu, l’être

par Dominique Arnoux, Pratiques N°62, juillet 2013

Le médecin et le malade jouent une vie dans la rencontre du colloque singulier. A chaque scène, une nouvelle représentation a lieu qui indique la créativité tentée.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°62 Le jeu dans le soin

Lire aussi

N°62 - juillet 2013

Lu pour vous : « Les serviteurs fatigués (les maîtres aussi) » par Alain Brossat

par Christiane Vollaire
La « fatigue » des serviteurs, c’est l’épuisement des travailleurs réduits à la servitude, que ce texte appelle à combattre.
N°62 - juillet 2013

Où il y a de la parole, il y a du je(u)

par Claire De Firmas
Un langage en bonne santé se traduit par une parole spontanée, adressée à un autre et qui met en jeu la capacité de créer du sens et d’être en lien. Jouer, comme prendre la parole, c’est créer une …
N°62 - juillet 2013

Les roulettes de l’orthophoniste

par Isabelle Canil
Du rythme, du mouvement, une mise en scène... être orthophoniste, c’est physique, c’est de la musique, des mimiques... des mots choisis pour dire un travail, un travail sur soi pour que l’autre …
N°62 - juillet 2013

Des livres qui ouvrent des portes

par Odile Kayser
En concevant ces « livres-jeux », notre première réalisation, peut-être avons-nous « joué » à travailler.