Un monde sans maladie

par Sylvie Cognard, Pratiques N°69, mai 2015

Depuis longtemps, on a tendance à rendre responsable les patients de leurs pathologies de par leurs comportements « déraisonnés » : ils boivent, ils fument, ils mangent mal, ils sont sédentaires. Et si on y regardait de plus près… Parce qu’en fait tout n’est pas si simple !

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°69 Ces maladies que l’on pourrait éviter

Lire aussi

N°69 - mai 2015

Nous avons lu pour vous : « La médecine du tri, histoire, éthique, anthropologie », Cahiers du Centre Georges Canguilhem, n° 6

par Marthe Tournou
Guillaume Lachenal, Céline Lefève, Vinh-Kim Nguyen (sous la direction de), « La médecine du tri, histoire, éthique, anthropologie », Cahiers du Centre Georges Canguilhem, n° 6, éd. PUF, juin 2014 Ce …
N°69 - mai 2015

Les tribulations d’un militant

par Gérard Filoche
Gérard Filoche Au premier, au-dessus de l’entresol, c’est Françoise, l’épouse de Gérard Filoche, qui nous ouvre, nous accueille et propose un café. Le petit appartement, fait face au trou des halles, …
N°69 - mai 2015

Pratiques : c’est pas ma faute !

par Didier Ménard
Se mettre dans la peau du malade n’est pas de la bonne médecine, mais ne pas s’y mettre, c’est participer à la genèse de la maladie.
N°69 - mai 2015

La difficile reconnaissance en maladie professionnelle (MP) de cancers multiples ou de pathologies hors tableaux

par Annie Touranchet
Annie Touranchet, médecin Inspecteur Régional du Travail Le système de reconnaissance des MP est basé sur des tableaux rigides comportant une relation médico-légale entre une pathologie et un facteur …