Sauver la médecine de famille ?

Malmenée depuis les années 60, la médecine de famille ne pourra s’épanouir que par les conclusions de sa pensée scientifique qui envisage l’avenir en privilégiant l’humain et non les machines.

Louis Velluet,
Ancien médecin de famille, psychanalyste


par Louis Velluet, Pratiques N°55, octobre 2011

Documents joints

Lire aussi

N°55 - novembre 2011

DOSSIER

N°55 - novembre 2011

Malaise dans les études de médecine

par Auriane Marzouk
Angoisse, incompréhensions, manque de considération et d’humanité : bienvenue dans l’univers d’une étudiante en médecine désillusionnée.
N°55 - novembre 2011

Médecine alternatives et formation médicale

par Tanguy Véret
A l’heure où de plus en plus de gens consultent des praticiens alternatifs, il est légitime de questionner leur apport au système de soins. Quelle place pour les médecines alternatives dans la …
N°55 - novembre 2011

Enseigner la médecine générale

par Maud Gelly
Devenue spécialité à part entière, la médecine générale a désormais ses propres chefs de clinique, qui s’appliquent à faire découvrir le métier au travers des stages et d’un enseignement …