Le rire fou

par Olivier Boitard, Pratiques N°82, juillet 2018

Olivier Boitard Psychiatre, C.H.I. de Clermont de l’Oise Les « histoires drôles » de fous nous renseignent sur la représentation populaire du ou des fous, mais aussi peuvent éclairer la clinique. Le fou est toujours anonyme : ce n’est pas Toto, Doumi, Ahmed, c’est « un fou » comme si un espace de confidentialité – trop souvent remis en cause par ailleurs – devait être conservé. Dans toutes les histoires recensées, le fou est toujours au masculin. Pas de « folle », sans doute parce que dans l’imaginaire (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°82 Le rire est-il soignant ?

Lire aussi

N°82 - juillet 2018

Bizutage et santé publique

par Jean-Pierre Lellouche
Jean-Pierre Lellouche Pédiatre Y a-t-il un lien entre le bizutage et la médiocrité des politiques de santé publique ? Supposons une société Utopique dans laquelle il y aurait un souci marqué de la …
N°82 - juillet 2018

Un chihuahua avec une perruque verte

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin généraliste retraitée Une consultation réussie, ça commence en pleurant et ça finit en riant. La tutrice de l’Union départementale des associations familiales (UDAF), …
N°82 - juillet 2018

Un accueil bienveillant

par Brigitte Tregouet
Brigitte Tregouët Médecin généraliste Presqu’aucune consultation ne se passe sans un sourire, un petit mot, une blague et parfois survient un improbable fou rire. C’est une manière d’accueillir qui …
N°82 - juillet 2018

Chambre 629 au fond du couloir

par Serge Sadois
Serge Sadois Dossier médical ambulant Chirurgie digestive. En quatorze mois, j’y ai passé quatre semaines en trois séjours différents. À chaque fois, j’ai eu la même chambre, j’aurais pu y laisser mes …