Le rire fou

par Olivier Boitard, Pratiques N°82, juillet 2018

Olivier Boitard Psychiatre, C.H.I. de Clermont de l’Oise Les « histoires drôles » de fous nous renseignent sur la représentation populaire du ou des fous, mais aussi peuvent éclairer la clinique. Le fou est toujours anonyme : ce n’est pas Toto, Doumi, Ahmed, c’est « un fou » comme si un espace de confidentialité – trop souvent remis en cause par ailleurs – devait être conservé. Dans toutes les histoires recensées, le fou est toujours au masculin. Pas de « folle », sans doute parce que dans l’imaginaire (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°82 Le rire est-il soignant ?

Lire aussi

N°82 - juillet 2018

Bizutage et santé publique

par Jean-Pierre Lellouche
Jean-Pierre Lellouche Pédiatre Y a-t-il un lien entre le bizutage et la médiocrité des politiques de santé publique ? Supposons une société Utopique dans laquelle il y aurait un souci marqué de la …
N°82 - juillet 2018

Même plus peur !

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin retraitée Peur de faire grève, parce que peur de se faire virer, peur de ne pas pouvoir boucler la fin du mois, peur de ne pas pouvoir rembourser les crédits… Peur de …
N°82 - juillet 2018

Franck Gérard, photographe. De l’humour et de l’humeur

par Philippe Bazin
Philippe Bazin Photographe Franck Gérard pratique une photographie dont on peut très facilement repérer les origines, tant celles-ci ont approché de près le grand public à travers l’œuvre et la …
N°82 - juillet 2018

Rire à la consultation

par Didier Ménard
Didier Ménard Médecin généraliste Le rire permet de faciliter la communication pour établir la confiance si nécessaire quand on soigne des populations précaires et vulnérables, dont l’origine …