La question ne se pose pas !

par Dominique Prime, Pratiques N°71, octobre 2015

Ma prise de conscience en tant que généraliste – en milieu rural pendant 40 ans – citoyen, et père de famille, de la complexité du problème de la vaccinologie a débuté dans les années quatre-vingt par la conjonction essentiellement de trois facteurs.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°71 Question vaccinations...

Lire aussi

N°71 - octobre 2015

Une science au service des citoyens

par Françoise Acker, Anne Perraut Soliveres, Jacques Testart
De la production d’excédents de lait à la fécondation in vitro, Jacques Testart partage ses questions sur l’intérêt et les limites de la recherche au service des …
N°71 - octobre 2015

Le zéro et l’infini

par Jean-Pierre Lellouche
La Cour de cassation a transmis au Conseil constitutionnel la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) soulevée par des parents auxerrois refusant de vacciner leur fille, lors de leur …
N°71 - octobre 2015

Des décisions sous influence

par Marie Kayser
Il est bien difficile de répondre à la question du rapport bénéfices/risques d’une vaccination et de sa place dans la prévention de la maladie quand le circuit de la vaccination, comme celui de tout …
N°71 - octobre 2015

Une campagne scandaleuse

par Dominique Dupagne
Dominique Dupagne Médecin généraliste Conséquences et enseignements à long terme de la campagne de vaccination contre la grippe A/H1N1. La campagne de vaccination contre la grippe pandémique …