La place du médecin

par Céline Buchaillet, Pratiques N°75, octobre 2016

Céline Buchaillet Généraliste, médecin légiste Les médecins ont un rôle primordial dans le dépistage et la prise en charge des victimes de violences conjugales. Celles-ci trouvent auprès d’eux un environnement sûr et confidentiel leur permettant de libérer la parole et de révéler leur souffrance. La violence conjugale est un problème de santé publique touchant les hommes et les femmes, tous les âges et tous les milieux socio-économiques. Les femmes représentent près de 95 % des victimes. Plusieurs (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°75 Les huis clos de la violence

Lire aussi

N°75 - octobre 2016

Édito

par Didier Ménard
Didier Ménard Médecin généraliste Tiens, revoilà les élections à la présidence de la République, dans la réalité actuelle faite de guerres, de souffrance, de peurs, de racisme… Un monde irréel va …
N°75 - octobre 2016

Un médecin face aux tutelles

par Irma Louise
Entretien avec Irma Louise Médecin généraliste par Anne Perraut Soliveres Comment se protéger d’une mise sous tutelle ultérieure, voire choisir son éventuel tuteur quand on a encore toute sa tête ? Et …
N°75 - octobre 2016

Comprendre les résistances

par Laure Van Wassenhove
Laure Vanwassenhove Médecin généraliste, Chef de projet du dossier DPC de MG Form sur les violences conjugales, Responsable du séminaire de formation des internes de médecine générale à la faculté de …
N°75 - octobre 2016

Médecin généraliste et arbitre

par Yves Demettre
Yves Demettre Médecin généraliste J’ai suivi une famille particulièrement conflictuelle durant vingt-cinq ans. Je vais décrire quelques interventions réalisées en tant que généraliste auprès de chaque …