Infirmière des universités, non mais !

par Aïssa Lacheb-Boukachache, Pratiques N°52, janvier 2011

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N° 52 Féminin invisible : la question du soin

Lire aussi

N°52 - février 2011

Brevets ou « trouvailles » ?

par Natalia Calderón Beltrán
Natalia Calderón Beltrán, Étudiante en histoire et en sciences politiques En tant que nounou par intermittence et historienne en herbe, j’ai découvert que je faisais un travail invisible. Pour …
N°52 - février 2011

La soumission en héritage

par Anne Perraut Soliveres
Refuser l’héritage laissé par nos aïeux revient, pour les femmes, à renoncer à une pseudo sécurité dont la soumission est le prix à payer. Tel est, aussi, le dilemme des …
N°52 - février 2011

Mediator, 34 ans plus tard, Servier nous ment encore

par Marie Kayser
Publicité mensongère, complicité des pouvoirs publics, tentatives d’intimidation et, pour finir, des centaines de morts.Le MEDIATOR, ou l’arbre qui cache la forêt  …
N°52 - février 2011

Ça ne se dit pas

par Frédéric Launay
Pourquoi les infirmier(e)s s’autocensurent quand ils parlent, même entre eux, de situations vécues dans leur travail.