« Est-ce que tu peux lui dire… »

Lanja Andriantsehenoharinala
Médecin généraliste

Ça doit commencer à peu près comme ça. Une fois installés au bureau de consultation, le père ou la mère demande à son enfant de traduire en français ses maux, sa douleur, depuis quand, la nuit, le jour. Ou bien les problèmes de sommeil, de cheveux qui tombent. Les enfants font ce qu’ils peuvent, je fais mon possible pour ne pas les coincer entre les mots de leurs parents exilés et mes mots de docteur qui essaye de faire préciser des symptômes. Je reformule, les parents aussi, les enfants sont un peu incrédules, quand ils ne butent pas carrément sur les termes. Je me demande comment est vécu cet « interrogatoire » que j’ai l’impression de faire subir. Les mamans abordent parfois des éléments très intimes, comme les règles. Et parfois, c’est moi qui cherche à connaître des aspects probablement gênants à demander à leurs parents : est-ce qu’il y a de la diarrhée ? Non, alors de la constipation ? Du sang ? Et comment faire pour aborder les signes qui peuvent être en rapport avec les traumatismes, l’angoisse, l’attente interminable du statut de réfugié etc. ? Ces enfants ont déjà vécu des bouleversements dont je n’ai aucune idée, de leur pays d’origine jusqu’ici. Je me dis que c’est trop injuste qu’ils·elles aient à être à cette place en face de moi, ce devrait être celle d’un·e professionnel·le de la traduction, qui serait considéré·e comme soignant·e. La préservation de la santé de ces enfants exilés devrait passer par l’exemption totale d’avoir à faire de l’interprétariat pour leurs parents, qui les expose à échanger avec d’autres adultes des informations sensibles sur ces derniers et donc à modifier, d’une manière ou d’une autre, le lien, leurs liens.


par Lanja Andriantsehenoharinala, Pratiques N°88, février 2020

Lire aussi

N°88 - janvier 2020

L’ours du numéro 88

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°88 - janvier 2020

Les POC, quels soins pour les enfants ?

par Anne Delègue
Anne Delègue Psychiatre Nous faisons état ici des mesures gouvernementales récentes mettant en place des POC, « plateformes d’orientation et de coordination », dans le cadre d’un « parcours de bilan …
N°88 - janvier 2020

Une mère au balcon

par Isabelle Canil
Isabelle Canil Orthophoniste Il a quatre ans et demi. Il vient me voir parce qu’on ne comprend pas grand-chose à ce qu’il dit. Avec moi, il est gentil comme tout, souriant, la relation est …
N°88 - janvier 2020

Vers l’éducation nouvelle à l’école

par Thomas Prime
Thomas Prime Détaché de l’éducation nationale, formateur aux CEMEA auprès de scolaires de tous âges et d’enseignants Ou comment le collectif peut prendre soin de chaque enfant au sein de …