Du care et du soin

par Blandine Ponet, Pratiques N°98, août 2022

Déambulation rêveuse autour de ce qui disparaît quand le soin devient le care.

Blandine Ponet, infirmière en psychiatrie Je pense à Vanessa, une patiente connue il y a longtemps… Vanessa, enfant abandonnée comme ses frères et sœurs, toute sa jeune vie en institution ; et la famille d’accueil pour les fins de semaine. Comment peut-on se sortir de ça ? Vanessa. Et puis je pense au papillon, vanesse, qu’on appelle aussi paon de jour, et à Francis Ponge qui écrit vanné dans je ne sais plus quel texte où ce « vanné » résonne avec le nom du papillon, qui y est comme sous-entendu. Et (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°98 Mots dits soient et mal y pansent

Lire aussi

N°98 - juillet 2022

Mots blessants, mots soignants

par Margot Ferry
Les nouveaux dictateurs du langage voudraient faire tenir toute une souffrance en quelques lettres acronymes, tout un métier en un pauvre anglicisme barbare. Mais, en consultation, nous savons …
N°98 - juillet 2022

Oh, t’es relou le loup !

par Didier Morisot
Les diagnostics infirmiers expliqués à tante Yvonne. Didier Morisot, infirmier psychiatrique www.infirmiers.com Chère tante Yvonne, tu me demandais récemment en quoi consistaient ces fameux «  …
N°98 - juillet 2022

Paroles maudites

par Stéphane Magarelli
« En face de la lucidité de Van Gogh qui travaille, la psychiatrie n’est plus qu’un réduit de gorilles eux-mêmes obsédés et persécutés et qui n’ont, pour pallier les plus épouvantables états de l’angoisse …
N°98 - juillet 2022

EVASAN, du mot à l’institution

par Anssoufouddine Mohamed
L’avènement au siècle passé de la médecine conventionnelle aux Comores est allé de pair avec une pratique des évacuations sanitaires. Au début des années 1990, ces évacuations glissèrent dans une dérive …