Courbe de Gauss ou courber les gosses ?

par Pierre Delion, Pratiques N°102, septembre 2023

La norme n’est plus une référence statistique, elle est devenue un impératif catégorique. Construire son identité en relation avec la norme va de soi, à la condition d’être libre de ses identifications. Aujourd’hui, l’étiquetage, qui veut se faire passer pour un diagnostic, risque d’assigner artificiellement les enfants à des places anormales.

Pierre Delion, psychiste Aujourd’hui, si j’en juge par les dérives qui tendent à organiser notre système de santé sur un modèle issu des entreprises industrielles, la question de la norme se pose plus que jamais, notamment en ce qui concerne les enfants. La norme, résultat statistique de l’ensemble d’une population donnée, est un critère général excluant toute singularité, qui peut avoir une utilité dans une société quand elle aide chacun à se situer par rapport à elle. À la condition (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°102 L’enfant, au risque de la norme

Lire aussi

N°103 - juillet 2023

Troubles du neuro-développement (TND)

par Anne Delègue
Les « troubles du neuro-développement » ont fait irruption dans la nomenclature pédopsychiatrique internationale il y a dix ans : c’est un concept problématique, qui a pourtant connu une ascension …
N°102 - juillet 2023

Se méfier des chiffres

par Frédéric Pierru
Le Chiffre, avec un C majuscule, a été la clé de la gouvernance par la peur pendant les deux ans et demi de pandémie. Il leur fallait d’emblée se distinguer des « rassuristes », des « complotistes …
N°102 - juillet 2023

Au pays de la santé publique

par Alice Desbiolles
Quand Alice Desbiolles, médecin de santé publique, s’interroge sur le bien-fondé des mesures préconisées par sa discipline, cela donne une tout autre idée de ce que devrait être une santé publique …