Confidence, pudeur et discrétion

par Jean-Pierre Lellouche, Pratiques N°64, février 2014

Parler à quelqu’un, c’est rencontrer ce quelqu’un. C’est entrer dans une relation ni prévisible ni maîtrisable. Quelles règles doivent respecter ceux qui reçoivent des confidences de leurs proches ?

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°64 Le secret en médecine

Lire aussi

N°64 - février 2014

P4P : La boîte à secrets

par Lanja Andriantsehenoharinala
La Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP), paiement à la performance des médecins généralistes, est un dispositif entouré de zones d’ombre.
N°64 - février 2014

National, Anonymes et Gratuit !

par Daniel Tiran
Le centre d’appel du 119, un fonctionnement qui laisse songeur…
N°64 - février 2014

Tout le monde le sait

par Anne Perraut Soliveres
Qu’il s’agisse de l’obligation du secret médical ou de la nécessaire confidentialité des informations administratives dont nous sommes dépositaires par nos métiers, il est parfois difficile de démêler …
N°64 - février 2014

Le secret médical, une force de loi

par Yveline Frilay, Marie Kayser
Tout patient dira ou pensera un jour : « je peux le dire à « mon » médecin puisqu’il est soumis au secret médical », tout médecin sait que le secret médical est une condition sine qua non de son exercice, mais …