Confidence, pudeur et discrétion

par Jean-Pierre Lellouche, Pratiques N°64, février 2014

Parler à quelqu’un, c’est rencontrer ce quelqu’un. C’est entrer dans une relation ni prévisible ni maîtrisable. Quelles règles doivent respecter ceux qui reçoivent des confidences de leurs proches ?

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°64 Le secret en médecine

Lire aussi

N°64 - février 2014

P4P : La boîte à secrets

par Lanja Andriantsehenoharinala
La Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP), paiement à la performance des médecins généralistes, est un dispositif entouré de zones d’ombre.
N°64 - février 2014

National, Anonymes et Gratuit !

par Daniel Tiran
Le centre d’appel du 119, un fonctionnement qui laisse songeur…
N°64 - février 2014

Un secret de polichinelle

par Anne Perraut Soliveres
Qu’il s’agisse de la confidentialité ou du secret, leur respect dépend des situations. Il peut même s’appliquer à l’encontre du patient.
N°64 - février 2014

Tout le monde le savait

par Auriane Marzouk
Soignante devenue patiente : intimité et secret médical mis à mal.