Avoir du métier

par Grégory Mykolov, Pratiques N°78, juillet 2017

Grégory Mykolow Formateur IFCS, Master2 partenariat IFCS du CHU de Montpellier avec le CNAM de Paris Les savoirs de métier relèvent d’un travail difficile à voir. L’auteur montre comment, dans un service de psychiatrie, les soignants s’écartent des normes et du travail prescrit pour prendre soin des patients. L’écart entre l’organisation formalisée et l’organisation réelle du travail passe par un compromis qui porte non pas sur les relations de pouvoir, mais bien sur les modes opératoires réels des (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°78 Essence et sens du soin

Lire aussi

N°78 - juillet 2017

L’ours du numéro 78

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°78 - juillet 2017

Loi travail, une épidémie de souffrance à venir

par Didier Ménard
Didier Ménard Médecin généraliste Si les ordonnances portant réforme du Code du travail sont votées, il faut s’attendre à voir arriver à nos consultations de plus en plus de personnes en souffrance …
N°78 - juillet 2017

Dans la proximité des corps

par Muriel Martin
Muriel Martin Aide-soignante Une aide-soignante en milieu rural donne sens à son métier à partir de l’expérience familiale de la proximité affectueuse des corps de ses proches, dont le souvenir génère …
N°78 - juillet 2017

Naissance d’un DU

par Isabelle Nègre
Isabelle Nègre Médecin anesthésiste, coresponsable du diplôme universitaire sur le stress soignant à Bicêtre Chaque expérience à son histoire, et celle du diplôme universitaire (DU) « Stress en …