L’animation, c’est pas mon boulot !

par Delphine Rémack, Pratiques N°78, juillet 2017

Delphine Remack Cadre de santé L’animation dans les maisons de retraite semble aller de soi. Si d’un côté, la présence de l’animation fait consensus, de l’autre sa mise en œuvre par les soignantes suscite des tensions. Celles-ci tentent alors d’adapter cette nouvelle fonction à leur univers professionnel. Lorsque la direction de l’établissement a demandé aux aides soignantes (AS) et aides médico-psychologiques [1] (AMP) de mettre en place des activités d’animation, j’ai dû appuyer ce projet, étant (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°78 Essence et sens du soin

Lire aussi

N°78 - juillet 2017

Loi travail, une épidémie de souffrance à venir

par Didier Ménard
Didier Ménard Médecin généraliste Si les ordonnances portant réforme du Code du travail sont votées, il faut s’attendre à voir arriver à nos consultations de plus en plus de personnes en souffrance …