L’animation, c’est pas mon boulot !

par Delphine Rémack, Pratiques N°78, juillet 2017

Delphine Remack Cadre de santé L’animation dans les maisons de retraite semble aller de soi. Si d’un côté, la présence de l’animation fait consensus, de l’autre sa mise en œuvre par les soignantes suscite des tensions. Celles-ci tentent alors d’adapter cette nouvelle fonction à leur univers professionnel. Lorsque la direction de l’établissement a demandé aux aides soignantes (AS) et aides médico-psychologiques [1] (AMP) de mettre en place des activités d’animation, j’ai dû appuyer ce projet, étant (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°78 Essence et sens du soin

Lire aussi

N°78 - juillet 2017

La loi du silence

par Isabelle Busson
Isabelle Busson Un témoignage qui pose les questions éthiques de l’accompagnement d’un proche en état végétatif chronique appelé aussi état pauci relationnel, suite à une réanimation. Ma sœur Gina …
N°78 - juillet 2017

Le droit à disposer de son corps

par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard Médecin généraliste enseignante L’interruption volontaire de grossesse, un soin dont le sens n’est pas de traiter une maladie. L’IVG est et se doit de rester un « prendre soin » …
N°78 - juillet 2017

Pas de soin sans soignants soignés

par Lionel Leroi-Cagniart
Lionel Leroi-Cagniart Psychologue du travail Ignorer la volonté farouche de bien faire qui préexiste à l’action, c’est prendre le risque de noyer l’organisation dans une mer de paperasserie qui …
N°78 - juillet 2017

Vous avez fait vos calculs ?

par Isabelle Canil
Isabelle Canil Orthophoniste Trois histoires, deux sur une orthophonie malade et désaxée, parce qu’on lui donne comme boussole des chiffres et des cotations, et une autre qui n’a rien à voir, lourde …