Apprendre à parler de ses erreurs

par Cécile Roche Dominguez, Pratiques N°59, novembre 2012

Les étudiants en médecine, confrontés régulièrement à l’erreur, la leur ou celle des autres, ont encore très peu d’enseignement sur le sujet. Pourtant, ils n’attendent que ça.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N° 59 L’erreur en médecine

Lire aussi

N°59 - décembre 2012

Une alliance scandaleuse

par Claire De Firmas
Certains qui ont pour mission de soigner des enfants organisent au contraire pour leur seul profit et celui des laboratoires pharmaceutiques la dépendance toxicologique qui en fera des citoyens …
N°59 - décembre 2012

Les soignants et l’aptitude réflexive

par Etienne Schmitt
La capacité à revenir individuellement et collectivement sur leurs erreurs fait partie intégrante des compétences des soignants.
N°59 - décembre 2012

« Nos erreurs » en formation continue

par Marie Kayser
En 2010, nous avons consacré deux séances de formation à ce thème, temps où le groupe bienveillant a permis l’expression de vécus douloureux et le retour collectif sur nos pratiques pour essayer de les …
N°59 - décembre 2012

Les erreurs du passé

par Sylvain Duval
A travers trois cas, une analyse du rapport compliqué entre les essais cliniques et la communauté médicale.