Une utopie deviendrait réalité ?

par Mady Denantes, Pratiques N°97, juin 2022

Cotiser selon ses moyens et recevoir selon ses besoins n’est pas une utopie, c’est le principe de solidarité sur lequel repose l’Assurance maladie depuis sa création. Mais on peut faire mieux…

Mady Denantes, médecin généraliste, Maison de Santé Pyrénées-Belleville Pendant longtemps, j’ai pensé que les mutuelles étaient solidaires du fait de leur belle histoire. Elles sont un peu les aïeules de la Sécu, on leur doit respect et attention et elles sont nées de la solidarité. Mais après avoir enquêté, j’ai découvert que les mutuelles, comme les assurances, ne pouvaient plus être solidaires puisqu’on y cotise selon le niveau de garantie choisie, selon son âge et qu’on reçoit en fonction du niveau de (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°97 « La Grande Sécu que nous voulons »

Lire aussi

N°97 - avril 2022

Face au(x) trou(s) (du cul) de la Sécu

par Ronan Jégot
À peine débutent les débats autour d’une « Grande Sécu » qu’Éric Chenut, président de la Mutualité Française, tenait à rappeler dans l’Express que « ce projet de Grande Sécu ne règle en rien le trou abyssal de …
N°97 - avril 2022

L’humain est-il rétif à la solidarité ?

par Frédéric Pierru
La « nature humaine » est constamment invoquée pour justifier des choix politiques, donc arbitraires. Ainsi la concurrence et la compétition seraient des invariants de l’histoire d’homo sapiens …
N°97 - avril 2022

Une cause d’intérêt général

par Brigitte Dormont
La Grande Sécu consiste à abolir les tickets modérateurs, c’est-à-dire à couvrir les soins à 100 %. Grand progrès pour l’égalité d’accès aux soins, cette réforme faciliterait aussi la maîtrise des dépenses de …
N°97 - avril 2022

Et si on enseignait la Sécu à l’école ?

par Françoise Acker
Si on enseignait ce qu’est la protection sociale au collège et au lycée, comme c’est le cas pour les grandes institutions de notre pays, nous pourrions mieux comprendre son intérêt et nous battre …