Tests osseux, détermination de la minorité, quels enjeux ?

par Martine Devries, Pratiques N°86, juillet 2019

Martine Devries Médecin généraliste retraitée Prouver la minorité de quelqu’un en utilisant les tests osseux, c’est vraiment faire semblant de coller à une « vérité scientifique » complètement dépassée, pour cacher la volonté de ne pas accueillir et protéger les jeunes étranger.e.s isolé.e.s. En France, comme dans les pays européens, être mineur.e (moins de 18 ans) isolé.e (sans parent ni représentant.e légal.e), ça veut dire être en danger et donc, en principe, être protégé.e : c’est la loi. Pour les (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°86 Soigner : entre vérités et mensonges

Lire aussi

N°1 - juillet 2019

L’ours du numéro 86

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°86 - juillet 2019

« Les femmes et les enfants d’abord »

par Claire Gekiere
Claire Gekiere Psychiatre hospitalier, Équipe mobile psychiatrie précarité de la Savoie (73) À propos des usages problématiques de la notion de vulnérabilité dans l’accueil des personnes exilées. «  …
N°86 - juillet 2019

Qui sont ces migrants qui débarquent dans notre petite ville ? *

par Sylvie Cognard, Brigitte Tregouet
Présenté pas Sylvie Cognard Des visages, des histoires, des trajectoires, Brigitte Tregouët, médecin généraliste dans la petite ville de La Roche-sur-Yon nous livre son combat pour l’accueil dans la …
N°86 - juillet 2019

Le groupe en clinique transculturelle

par Catherine Thomas
Catherine Thomas Anthropologue, consultante au sein de l’Association Comprendre et soigner en situation transculturelle (ACSSIT) Les consultations en cothérapie, ont une fonction contenante, …