Tests osseux, détermination de la minorité, quels enjeux ?

par Martine Devries, Pratiques N°86, juillet 2019

Martine Devries Médecin généraliste retraitée Prouver la minorité de quelqu’un en utilisant les tests osseux, c’est vraiment faire semblant de coller à une « vérité scientifique » complètement dépassée, pour cacher la volonté de ne pas accueillir et protéger les jeunes étranger.e.s isolé.e.s. En France, comme dans les pays européens, être mineur.e (moins de 18 ans) isolé.e (sans parent ni représentant.e légal.e), ça veut dire être en danger et donc, en principe, être protégé.e : c’est la loi. Pour les (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°86 Soigner : entre vérités et mensonges

Lire aussi

N°1 - juillet 2019

L’ours du numéro 86

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°86 - juillet 2019

DOSSIER

Quelle est la finalité du dire vrai dans le soin ? Il est important de comprendre quels intérêts l’on sert lorsque l’on recherche une certaine « vérité » ou, au contraire, quand on cherche à …
N°86 - juillet 2019

Vérité ou réalité ?

par Jonathan Interligator
Jonathan Interligator Médecin généraliste « Monsieur, si la chaleur soulageait les douleurs neuropathiques, ça se saurait… Moi je vous dis que ça ne marche pas » dit un neurochirurgien à un de ses …
N°86 - juillet 2019

Fake news et infos médicales

par Philippe De Chazournes
Philippe de Chazournes Médecin généraliste à la Réunion Expert du doute et président-fondateur de Med’Ocean, Mail, Twitter @Medocean974 Sans conflit d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique, les …