---- Première partie : Quels bouleversements dans la pratique médicale ?

De nombreux médecins s’interrogent sur le devenir de la clinique, là où l’imagerie médicale tend désormais souvent à remplacer la relation directe au patient, que ce soit sous la forme de l’examen, de la palpation, ou sous celle de l’interrogatoire, ou plus simplement, de l’échange.
Pour que des images puissent devenir un outil relationnel, il faut qu’elles cessent d’être ce qu’elles sont bien souvent : un écran entre soignants et patients ; mais aussi un écran entre les soignants eux-mêmes, parmi lesquels les malentendus sont nombreux entre spécialistes de l’image et cliniciens. D’où la nécessité d’échanges qui ne se réduisent pas à une note sur un Compte rendu de radio.
L’image de ce point de vue fait signe, mais ce signe ne fait pas forcément preuve : ici se pose la question de l’interprétation, pour laquelle l’image n’est que l’un des aspects de ce très vaste champ que constitue la sémiologie médicale.
En outre, le rapport à l’image a un impact considérable sur la question de la prévention, et engage de ce fait une conception renouvelée de la responsabilité médicale, et du rapport de la médecine au temps. La prévention du cancer du sein, par exemple, continue de poser problème, comme le montrent les points de vue divergents présentés ici.


Pratiques N°51, décembre 2010

Lire aussi

N°51 - décembre 2010

— Dossier

L’imagerie médicale a pris une place considérable, non seulement dans la pratique des médecins, pour orienter le diagnostic, le pronostic et la prescription, mais aussi dans les affectations …
N°51 - décembre 2010

Lu : L’esprit de Philadelphie, la justice sociale face au marché total *

par Pierre Volovitch
Présenté par Pierre Volovitch Économiste Le 10 mai 1944 la « Déclaration concernant les buts et les objectifs de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) » était signée à Philadelphie. Lui …
N°51 - décembre 2010

---- Troisième partie : Quels impacts sur les représentations du corps ?

Ce numéro veut aussi aborder des formes d’imagerie plus novatrices, plus spécifiques, dont les effets sont liés à de récents progrès technologiques : robotisation chirurgicale, téléradiologie, nouveaux …
N°51 - décembre 2010

---- Deuxième partie ; Quels enjeux économiques

C’est aussi en termes d’investissement, de gestion hospitalière, de salaires, de conflits entre public et privé, que se pense la question des techniques d’imagerie, dans la mesure où celles-ci …