Manières de femmes

Une ethnologue met à jour le travail invisible d’une désorceleuse qui redonne aux femmes le pouvoir d’agir sur leur sort.

Entretien avec Jeanne Favret-Saada
Ethnologue et psychanalyste

Propos recueillis par Natalia Calderón, Françoise Ducos, Martine Lalande, Elisabeth Maurel-Arrighi, Noémie Molités, Anne Perraut Soliveres, Sylvie Simon et Chandra Covindassamy.


Pratiques N°52, janvier 2011

Documents joints

Lire aussi

N°52 - février 2011

---- Deuxième partie : La place des femmes

La servitude à laquelle ont été éduquées les femmes est toujours d’actualité sous des formes différentes selon les milieux. Si d’aucunes ont réussi à s’extraire de la maison pour travailler, c’est au prix …
N°52 - février 2011

Brève histoire des femmes médecins

par Sylvie Cognard
Si aujourd’hui les filles représentent plus de 60 % des étudiants sur les bancs des facultés de médecine, il n’en a pas toujours été ainsi.
N°52 - février 2011

De l’angoisse à la « nature » des femmes

par Pascale Molinier
Paraphrasant le titre du célèbre ouvrage de Georges Devereux, De l’angoisse à la méthode, on souligne ici la façon dont l’enfouissement du travail de care dans la féminité permet d’éviter le sujet …