« Les femmes et les enfants d’abord »

par Claire Gekiere, Pratiques N°86, juillet 2019

Claire Gekiere Psychiatre hospitalier, Équipe mobile psychiatrie précarité de la Savoie (73) À propos des usages problématiques de la notion de vulnérabilité dans l’accueil des personnes exilées. « Mieux vaut être riche et en bonne santé que pauvre et malade » Francis Blanche Quand on soigne des personnes migrantes, le terme de « vulnérabilité » semble aller de soi : il qualifie cette vie précaire, plus exposée que d’autres aux blessures quotidiennes (besoins élémentaires impossibles à satisfaire, (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°86 Soigner : entre vérités et mensonges

Lire aussi

N°86 - juillet 2019

Taire ce qui n’est pas entendu – n° 1

par Célia Sciuto
Célia Sciuto Médecin Femme, 31 ans, auxiliaire de vie J’ai eu un très très gros désaccord avec mon médecin sur ma décision de me faire stériliser… Autant ça s’était vachement bien passé avec elle …
N°86 - juillet 2019

Tests osseux, détermination de la minorité, quels enjeux ?

par Martine Devries
Martine Devries Médecin généraliste retraitée Prouver la minorité de quelqu’un en utilisant les tests osseux, c’est vraiment faire semblant de coller à une « vérité scientifique » complètement dépassée, …
N°86 - juillet 2019

Qui sont ces migrants qui débarquent dans notre petite ville ? *

par Sylvie Cognard, Brigitte Tregouet
Présenté pas Sylvie Cognard Des visages, des histoires, des trajectoires, Brigitte Tregouët, médecin généraliste dans la petite ville de La Roche-sur-Yon nous livre son combat pour l’accueil dans la …
N°86 - juillet 2019

C.N.D.A.- Chronique Nébuleuse du National Droit d’Asile

par Aurélie Ruby
Aurélie Ruby Metteuse en scène et comédienne Aujourd’hui, pour la première fois, je suis allée à la CNDA, la Cour nationale du droit d’asile. C’est là où l’on décide si les demandeurs d’asile recalés par …