DOSSIER

La pandémie Covid-19 est survenue dans un contexte de délabrement du service public de santé, que nous observons et dénonçons sans relâche depuis des décennies. On peut y suivre les pérégrinations des soignants face à la médecine de catastrophe, comment d’autres citoyens se sont mobilisés ou organisés pour faire face au confinement. L’idée est de rendre compte de cette crise, toujours en cours, en référant les témoignages et analyses des professionnels de terrain à l’histoire de la déconstruction politique et idéologique des moyens et principes du soin visant à faire de la santé un produit commercial rentable… Cette pandémie agit comme un révélateur sociétal et montre comment de l’impréparation de l’État aux multiples effets collatéraux de son incurie, les citoyens se retrouvent démunis, déresponsabilisés, culpabilisés dans une crise dont ils sont les victimes.

Pratiques N°90, juillet 2020

Lire aussi

N°90 - juillet 2020

L’ours du numéro 90

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°90 - juillet 2020

2015 : CHU de Bordeaux, groupe de travail éthique

par Françoise Lagabrielle
Françoise Lagabrielle, Médecin psychiatre retraitée, membre du Collectif Aquitaine de réflexion sur l’éthique biomédicale. Ce groupe assez régulier, où des praticiens hospitaliers venaient parler de …
N°90 - juillet 2020

MAGAZINE

Le Mag pose d’autres questions de santé, ouvre sur d’autres horizons, nous invite à lire. La rubrique Idées donne la parole à Barbara Stiegler qui contextualise clairement le désastre de la gestion …
N°90 - juillet 2020

1943 : année préparatoire à la médecine, université de Strasbourg-Clermont Ferrand

par Françoise Lagabrielle
Françoise Lagabrielle, Médecin psychiatre retraitée, membre du Collectif Aquitaine de réflexion sur l’éthique biomédicale. Un médecin aux cheveux blancs et belle barbe de même couleur entre en se …