L’électricité et le sentiment

par Jean-Luc Landas, Pratiques N°65, mai 2014

Le grand théâtre de la technique s’efface un peu, rendant sa place à l’échange de regards, de paroles, à la vie.

Jean-Luc Landas, Praticien hospitalier en anesthésie-réanimation, retraité Anesthésiste-réanimateur de formation, j’ai infléchi mon activité professionnelle vers la médecine d’urgence pré-hospitalière au sein d’un SAMU-SMUR. Jeune médecin, je fus attiré par cette friche médicale : beaucoup à inventer, à construire, à adapter ; une spécialité en construction. J’étais grisé par cette activité de pionnier, le frisson de l’urgence absolue. Souvent, mon entourage s’interrogeait : « Tu dois (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°65 L’urgence en médecine

Lire aussi

N°65 - mai 2014

Aux généralistes qui se rêvent en chefs d’orchestre

par Bertrand Riff
Bertrand Riff, médecin généraliste, maison dispersée de santé (Lille), service universitaire de médecine générale, président du COREVIH 59/62 Le vingtième siècle fut celui des chefs de service, …
N°65 - mai 2014

Un éloignement protecteur

par Mathilde Boursier
Et si cet éloignement géographique, qui caractérise les zones rurales et qui pose des problèmes d’accès aux soins, pouvait aussi être un facteur protecteur pour leurs habitants ? Mathilde …
N°65 - mai 2014

Le chenil des vieillards

par Yacine Lamarche-Vadel
L’envoi de la personne âgée aux urgences « ne pouvant plus rester à domicile » est souvent perçu comme une solution de fortune, inadaptée et imposée à l’hôpital et à l’intéressée. Entrelacs de …
N°65 - mai 2014

Play Time

par Yacine Lamarche-Vadel
Et si un médecin urgentiste, consultant dans un service d’urgences pour y être soigné, devenait le plus impatient des malades ? Yacine Lamarche-Vadel, médecin aux urgences, Fontainebleau À …