Pourtant ce ne serait pas coûteux

par Serge Sadois, Pratiques N°96, février 2022

Serge Sadois, retraité actif Ce matin, visite de routine chez une de mes spécialistes favorites parce que je la vois, hélas, un peu trop souvent, une personne abordable et aimable qui me semble compétente, référente dans sa spécialité pour les hôpitaux de la région, mais, en chipotant légèrement, je la trouve peut-être un peu trop dans le moule « soins hospitaliers », elle oublie facilement que des soins peuvent aussi être donnés en médecine de ville. Mais là, ce n’est pas le problème. (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°96 « Un pognon de dingue »

Lire aussi

N°96 - janvier 2022

— MAGAZINE —

Le Magazine accueille l’actualité ainsi que les analyses des problèmes récurrents dans toutes les sphères de la santé.
N°96 - janvier 2022

Austérité, rationnement et triage

par Jean-Pascal Devailly
La pandémie montre l’impossibilité de réduire les dépenses de santé en rationnalisant les soins sans les rationner. Pour sortir du financement en silos des prestataires, un rationnement intelligent …
N°96 - janvier 2022

Que sont mes amis devenus ?

par Franck Schwartz
Une équipe de santé au travail, dont un intervenant en prévention des risques professionnels et son collègue (l’auteur), participe au Conseil social et économique d’une association médico-sociale à …
N°96 - janvier 2022

Lu : Enfance, l’état d’urgence, nos exigences pour 2022 et après *

par Alain Quesney
Proposé par Alain Quesney, pédiatre À quelques mois d’une échéance électorale décisive, ce livre, qui vient de paraître, est coécrit par soixante et une associations, syndicats et collectifs …