Le droit à disposer de son corps

par Sylvie Cognard, Pratiques N°78, juillet 2017

Sylvie Cognard Médecin généraliste enseignante L’interruption volontaire de grossesse, un soin dont le sens n’est pas de traiter une maladie. L’IVG est et se doit de rester un « prendre soin » solidaire et militant. Octobre 1972. J’entre en première année d’études de médecine. Le 5 avril 1971, le manifeste des 343 [1] rédigé par Simone de Beauvoir est paru dans l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur. La lutte pour la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse bat son plein. Féministe (...)

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°78 Essence et sens du soin

Lire aussi

N°78 - juillet 2017

L’ours du numéro 78

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°78 - juillet 2017

Dans la proximité des corps

par Muriel Martin
Muriel Martin Aide-soignante Une aide-soignante en milieu rural donne sens à son métier à partir de l’expérience familiale de la proximité affectueuse des corps de ses proches, dont le souvenir génère …
N°78 - juillet 2017

Les soins en prison

par Marion Thierry-Mieg
Marion Thierry-Mieg Médecin généraliste addictologue La prison est le lieu où l’intrication de la justice et de la santé est la plus prégnante. Dans le domaine des soins en milieu carcéral, la loi du …
N°78 - juillet 2017

Résistance

par Marc Jamoulle
Marc Jamoulle Médecin de famille Le texte repris ci-dessous sert de prologue à un livre de l’auteur à paraître dénommé Éthique d’un médecin de famille. La médecine de famille est une discipline …