Il faut un tu pour dire je

Désubjectiver le langage ? Quelle idée ! C’est comme la fourmi de dix-huit mètres avec un chapeau sur la tête, dont parlait Desnos, en moins joli… Et puis, si les sujets ne pouvaient plus habiter le langage, où iraient-ils ? Nous serions tous SDF

Un aller simple en avion Toulouse-Paris peut coûter 45 ou bien coûter 350 euros en passant par le même ciel, et un type comme Jean Valjean peut aller au bagne parce qu’il a fauché un pain, alors qu’un ministre qui se met une fortune dans la poche peut continuer de pérorer… Il s’agit d’argent, 10, 20, 100… les sous se comptent, ça pourrait être simple ! Il pourrait y avoir un prix pour chaque chose, qui serait fonction de la valeur marchande. Mais ça ne marche pas comme ça. Il y a pléthore de critères qui interviennent, opaques et mystérieux aux ignorants des arcanes de l’économie, et un prix marchand n’est pas plus objectif que mon attirance pour les fraises des bois et les girafes.

Si l’objectivité perd ainsi la boule, le pire est-il à craindre pour l’autre, la subjectivité ? Par chez elle tout serait-il permis ? Et dans le domaine du soin qui nous intéresse, pourrait-on s’autoriser n’importe quoi en son nom ?

Que nenni…

Pour en lire plus.

par Isabelle Canil, Pratiques N°73, avril 2016

Lire aussi

N°73 - avril 2016

Le talon de fer

par Sylvie Cognard
À l’heure du démantèlement de tous les services publics. 
À l’heure du dépeçage en règle : – du Code du travail, – de la médecine du travail, avec son corollaire d’attaques et de condamnations des médecins …
N°73 - avril 2016

Le Dernier Jour d’un·e condamné·e, pièce de Victor Hugo

par Bruno Lombard
Un homme est condamné à mort. Il se met à écrire, depuis sa cellule, ses pensées angoissées, ses vains espoirs, ses souvenirs heureux à jamais disparus, son désespoir face à la guillotine. Chaque minute …
N°73 - avril 2016

Jean-Marc Geidel, C’est vous qui voyez, Docteur…, Publibook, 2016

par Jean-Pierre Lellouche
La quatrième de couverture nous apprend que l’auteur a écrit un roman sur Schubert Le voyage inachevé. Son livre plein de références musicales est un voyage à travers la médecine, un voyage inachevé …
N°73 - avril 2016

Nous traverserons ensemble, Denis Lemasson, éditions Plon

par Anne Perraut Soliveres
Denis Lemasson est médecin et écrivain. Ex « médecin sans frontières », il connaît bien la question de l’exil et les conséquences des déplacements de populations sur les personnes et leur santé, physique et …