Le Samu, j’écoute

par Armelle Turpin, Pratiques N°65, mai 2014

Si le Samu reste connu pour les soins urgents à travers le numéro d’appel le 15, que sait-on vraiment de son mode de fonctionnement ? Cet article propose d’éclairer le travail invisible mené dans les centres d’appel du Samu, les centres 15.

Armelle Turpin, Cadre de santé Comment les appels téléphoniques sont-ils gérés ? Par quels acteurs ? À quel type d’interactions ces appels donnent-ils lieu ? Nous nous appuyons sur une enquête qualitative menée au sein d’un centre 15. Cette étude est composée de séquences d’observation, d’écoute des conversations téléphoniques et du suivi des actions mises en œuvre par les professionnels. Des entretiens auprès de cinq assistants de régulation, cinq patients et cinq médecins du SMUR (...)

La Revue Pratiques réserve cet article à ses abonnés.

Pour lire la suite, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°65 L’urgence en médecine

Lire aussi

N°65 - mai 2014

Aux généralistes qui se rêvent en chefs d’orchestre

par Bertrand Riff
Bertrand Riff, médecin généraliste, maison dispersée de santé (Lille), service universitaire de médecine générale, président du COREVIH 59/62 Le vingtième siècle fut celui des chefs de service, …
N°65 - mai 2014

La fin de la guerre

par Yacine Lamarche-Vadel
Intervenir avec le Samu pour une personne dont la fin de vie est attendue et imminente est quelque peu paradoxal. L’urgentiste est habitué à réanimer et agir. Que devient-il quand il n’y a plus …
N°65 - mai 2014

Prends garde à toi !

par Didier Ménard
Les gardes de médecine générale : un grand marché, une concurrence – ou partage de clien- tèle – public-privé. Didier Ménard, médecin généraliste Début des années 80, je prends mon …
N°65 - mai 2014

Les déclassés de l’accréditation

par Anne Perraut Soliveres
L’accréditation des hôpitaux change les intitulés, qu’en résulte-t- il pour les patients ? Anne Perraut Soliveres, cadre supérieur infirmier, praticien-chercheure Il est 21 heures et …