Quand le dispositif engendre l’épidémie

par Françoise Acker, Pratiques N°71, novembre 2015

La démesure d’une médecine coloniale cherchant à éradiquer les épidémies en place conduit, en raison des conditions concrètes de traitement des populations, à une importante épidémie iatrogène.

Accès réservé

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou

S'abonner

Abonnement à partir de 39€ avec accès immédiat aux articles.


Voir les offres d'abonnements

Commander ce numéro

Pratiques N°71 Question vaccinations...

Lire aussi

N°71 - octobre 2015

Une science au service des citoyens

par Françoise Acker, Anne Perraut Soliveres, Jacques Testart
De la production d’excédents de lait à la fécondation in vitro, Jacques Testart partage ses questions sur l’intérêt et les limites de la recherche au service des …
N°71 - octobre 2015

Et les veaux, on les vaccine aussi ?

par Sylvie Cognard, Elodie Taillandier
Si les contextes et les procédures ne sont bien sûr pas les mêmes en médecine vétérinaire qu’en médecine humaine, on retrouve que les conditions de vie influent de la même manière sur la santé. Élodie …
N°71 - octobre 2015

Antirotavirus : à quand le retrait ?

par Marie Kayser
Suite à des événements indésirables graves, dont deux décès, le Haut conseil de la santé publique a retiré en avril 2015 sa recommandation de vacciner tous les nourrissons contre les rotavirus. Pourquoi …
N°71 - octobre 2015

La vaccination du Chaos

par Gaspard Martin
Automne 2009, épidémie de grippe H1N1. L’État décide de mettre les grands moyens pour vacciner toute la population française, avant même de disposer de données permettant d’établir la dangerosité …