Pratiques N°48 L’enfermement

L’enfermement est l’une des plaies entretenues par notre société sécuritaire. Surfant sur la peur, banalisé, il se présente comme la seule réponse à toutes les infractions aux règles instituées sans pour autant répondre aux problèmes réels du vivre ensemble.

Dans une société tournée vers la performance, et organisée pour les plus riches, tous ceux qui ne peuvent s’adapter deviennent potentiellement dangereux pour l’équilibre du système. Pour autant, la pathogénie de l’enfermement montre qu’il ne saurait constituer en soi une solution, pas plus pour celui qui est soustrait à sa liberté et sa responsabilité de citoyen que pour la société elle-même. A partir de témoignages d’anciens détenus, d’intervenants et d’observateurs en prison, de soignants en psychiatrie et de chercheurs, ce dossier met en évidence que la pathogénie de l’enfermement compromet la réinsertion des personnes incarcérées ou hospitalisées durant de longues périodes.

À NOTER  : La case cochée en vert clair devant les articles indique que celui-ci peut être lu directement sur le site. Ce sont soit des articles en accès libre, soit des versions longues d’articles parus dans la revue.

Sommaire du N°48

Documents joints