Pratiques N°23 Ils vont tuer la Sécu !

Tentative d’assassinat sur l’Assurance maladie ! Qui sont les suspects, que font les témoins, où sont les sauveurs ? C’est à un véritable travail d’enquête que se livrent ici les auteurs du dossier.

Le mobile semble clair : libéralisation, privatisation du secteur des soins. Les suspects se dévoilent : le gouvernement actuel, avec ses technocrates, avec son souci de participerà l’AGCS (Accord Général sur les Commerces et les Services), et le Medef, les compagnies d’assurances, « les experts », les meneurs des syndicats de médecins conservateurs ; l’enquête avance. Les mutuelles, pour leur majorité, jouent un rôle pour le moins ambigu, et penchent du côté où elles risquent de tomber. Restent les « héros » de l’histoire, soignants et citoyens, tous ceux et celles qui soutiennent le principe sans lequel une Assurance maladie digne de ce nom ne peut exister : la solidarité. C’est le rôle des citoyens de refuser d’assister impuissants au meurtre : ce dossier est un outil précieux dans la lutte pour la construction d’une véritable Assurance maladie solidaire.

Dans le hors dossier

l’actualité est marquée par la tragédie de la canicule qui a révélé les failles structurelles de notre système de soins et également par l’ampleur du rassemblement du Larzac, Isabelle Nony retrace l’histoire et le point actuel de l’hébergement des exclus, Bertrand Riff lance une chronique sur l’euthanasie,Denis Labayle regarde l’action de José Bové comme celle d’un docteur... La rubrique médicament s’enrichit d’un nouveau vaccin et, malheureusement aussi, d’une nouvelle démonstration du pouvoir des firmes, responsable du renvoi d’un chroniqueur de France-Inter :Martin Winckler.

À NOTER  : La case cochée en vert clair devant les articles indique que celui-ci peut être lu directement sur le site. Ce sont soit des articles en accès libre, soit des versions longues d’articles parus dans la revue.

Sommaire du N°23

Documents joints