Loi HPST : Contre les dépassements d’honoraires : l’appel de Bordeaux

La Coordination Santé Solidarité de Gironde dénonce les atteintes portées par le projet de loi HPST au principe de la solidarité nationale en matière de santé, fondement de notre Sécurité Sociale, préconisé par la Résistance et mis en œuvre au lendemain de la guerre. En point de mire : les dépassements d’honoraires.

Pratiques relaie cet appel, qui se situe dans la ligne de notre Edito de novembre 2008.

POUR NOTRE SANTE SOLIDAIRE, contre les dépassements d’honoraires

L’APPEL DE BORDEAUX à la RESISTANCE SOLIDAIRE

Sous les masques de réforme, modernisation, rénovation, la démolition de notre système de santé solidaire se poursuit. L’asphyxie et/ou la suppression des différentes structures publiques de santé va de pair avec la taxation des consommateurs de soins : déremboursements multiples, forfaits divers, franchises nombreuses, incitation à l’automédication, pénalisation croissante du « hors parcours de soins », sont autant d’outils qui s’installent dans le quotidien de nos démarches de santé. Ils nous entraînent dans la dérive du chacun pour soi, qui oublie le grand principe fondateur de notre sécurité sociale :

« Je cotise en fonction de mes revenus, je me soigne en fonction de mes besoins »

Le projet de loi Hôpital Patients Santé Territoires, actuellement en discussion parlementaire en procédure d’urgence, va aggraver l’existant malgré sa prétention affichée…

Dans un tel contexte, parmi les différents outils de démolition de notre santé solidaire, celui des dépassements d’honoraires médicaux nous paraît hautement symbolique :

-  l’état des lieux n’est pas acceptable : le volume des dépassements réalisés , le nombre de professionnels utilisant ce dispositif est en augmentation régulière dans les établissements privés et publics ;

-  l’alternative en tarifs remboursés disparaît dans certains aspects des pratiques médicales ;

-  la création du secteur optionnel, actuellement en discussion, risque d’étendre le phénomène.

Notre Ministre de la Santé a fait adopter, le 1° février 09, une mini-mesure de transparence partielle sur cette injustice sociale que nous souhaitons supprimer.

En cette époque charnière, pour qu’un large débat indispensable ait lieu, nous soutenons publiquement les différentes formes d’insoumission à ces pratiques d’honoraires modulables et nous appelons à une résistance solidaire, collective, qui se fixe pour objectifs :

-  d’être l’écho de la grande majorité des citoyens de ce pays qui préfèrent un système de santé solidaire, mais qui ont de plus en plus de difficultés pour y accéder ;

-  de mener différentes actions en Gironde dans les prochains mois, qui seront l’occasion d ‘échanger avec les initiatives des autres départements de France ;

- d’interpeller les divers responsables ;

- d’inviter les professionnels de santé « dépasseurs », pour l’instant minoritaires, à situer leurs revendications catégorielles dans le cadre de notre solidarité nationale. Nous les invitons à débattre publiquement de leurs revenus, charge de travail, difficultés et exigences.

En ces temps de crise internationale, où des milliards d’Euros sont mobilisés pour le sauvetage des banques, il parait indécent que nos dirigeants ne dégagent pas les fonds nécessaires à notre protection sociale, incluant le maintien et l’amélioration de notre système de santé solidaire....qui s’avère plus juste , plus efficace et moins cher.

Ce présent appel est formulé par l’assemblée plénière de 125 personnes, réunie le samedi 14 mars 09 à Bordeaux par la CoSS 33 (Coordination Santé Solidarité Gironde).

Pour contact : Bernard Coadou 0033(0)614555478 bercoadou@wanadoo.fr

Patrick Julou 0033(0)682488442 patrick.julou@viva.presse.fr

6 Rue de Balaclava 33800 Bordeaux – coss.33@orange.fr

dimanche 22 mars 2009


Voir en ligne : voir notre Edito de novembre 2008

Lire aussi

Sur la fin de vie, les règles sont « trop restrictives et dissuasives »

19 avril 2018
par Marie Kayser
Marie Kayser Médecin généraliste Dans cet article du journal Le Monde du 31 mars 2018, le journaliste François Beguin relaie l’inquiétude du Docteur Véronique Fournier, présidente du Centre national des …

Loi HPST : Lettre ouverte aux Parlementaires, un cri d’alerte pour l’accès aux soins

28 mai 2009
Le CoMeGAS : Collectif des Médecins Généralistes pour l’Accès aux Soins et le SMG : Syndicat de la Médecine Générale, soucieux de la de la préservation du tissu social, interpellent conjointement les …

La loi HPST, fossoyeur de l’accès aux soins égal pour tous !

14 février 2009
Bravo, Anne Perraut Soliveres, voila la réalité Aujourd’hui, le projet Hôpital, Patient, Santé, Territoire est présenté aux députés. Il fait partie d’un plan pour réduire la part de l’hospitalisation …

Hôpital : la loi HPST, un pas de plus vers la liquidation du service public

14 février 2009
La loi « Hôpital Patients Santé Territoire » est une nouvelle accélération de la privatisation du système de santé. Non contents d’aligner des réformes dont personne ne semble se soucier d’évaluer les …