Qu’attendez-vous de la retraite ?

pour contribuer au débat parlementaire

Pour illustrer les conséquences du projet de réforme des retraites, actuellement en débat à l’assemblée nationale, une députée appelle les citoyen-nes à témoigner de leur situation professionnelle

Madame, Monsieur,

Le projet de loi sur les retraites sera examiné à l’Assemblée nationale du 7 au 14 septembre. Il prévoit notamment un report de l’âge légal de 60 à 62, et de 65 à 67 ans pour pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein et l’allongement de la durée de cotisation à 41,5 ans. La retraite à 60 ans ne sera maintenue sur des critères très restrictifs que pour les salariés pouvant prouver qu’ils sont victimes d’ « usure professionnelle ».
Contrairement aux affirmations du gouvernement, ce texte est injuste et inéquitable, envers les salariés, et plus particulièrement envers ceux ayant commencé à travailler tôt, ceux exerçant des métiers pénibles, envers les femmes, les seniors et, plus généralement, ceux connaissant des carrières professionnelles marquées par de nombreuses périodes de chômage. Je ne manquerai pas de souligner ces injustices, mais je souhaiterais également pouvoir les illustrer par des exemples concrets.
C’est pourquoi je fais appel à vos témoignages que je souhaiterais recevoir le plus rapidement possible. Racontez votre carrière professionnelle, ce que vous attendez de la retraite, les conséquences pour votre cas personnel de l’adoption de ce qui, à l’heure actuelle, n’est encore qu’un projet de loi. Vos témoignages seront autant d’armes pour le combattre.

Bien cordialement,

Jacqueline Fraysse
Députée de Nanterre-Suresnes
jfraysse@assemblee-nationale.fr

mardi 7 septembre 2010


Vous pouvez consulter le site de l’Assemblée nationale à
l’adresse suivante : http://www.assemblee-nationale.fr

Lire aussi

« Ségur de la santé » : le cercle de la raison sanitaire

3 juin 2020
par Frédéric Pierru
Frédéric Pierru Sociologue « C’est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases. » Michel Audiard, Les Tontons flingueurs. Le pouvoir macroniste recourt, depuis son accession au trône de …

J’ai décidé de démissionner, car ce que je fais n’est plus éthique.

23 janvier 2020
Pr Agnès Hartemann, Cheffe du service de diabétologie à l’hôpital de la Pitié. « Le cauchemar a commencé quand on a commencé à nous dire : « Il va falloir que vous produisiez du séjour », alors qu’on …

En 2020, un audacieux et honnête Homme

29 décembre 2019
par Eric Bogaert
Éric Bogaert Psychiatre de secteur retraité J’ai lu dans Libération, le 27 décembre 2019, une chronique épatante, signée par Aurélien Barrau (professeur à l’université Grenoble-Alpes, astrophysicien au …

Protection de l’enfance : la concurrence sème la pagaille

20 mars 2019
La protection de l’enfance prend en charge les enfants et les adolescents en grande difficulté. La restructuration de ces services s’est faite sans réelles négociations avec les acteurs de terrain, …