Programme de soin et décision du Conseil Constitutionnel du 20 avril 2012

1er mai 2012 : soins psychiatriques sans consentement 1 (1, parce que là aussi, il y aura sans doute à y revenir)

Une analyse incisive des conséquences - ubuesques - de ces décisions. Question sans doute incongrue : consulte-ton les praticiens avant de les prendre ?

Pour lire l’article, suivez le lien

mercredi 2 mai 2012, par Eric Bogaert

Lire aussi

« Ségur de la santé » : le cercle de la raison sanitaire

3 juin 2020
par Frédéric Pierru
Frédéric Pierru Sociologue « C’est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases. » Michel Audiard, Les Tontons flingueurs. Le pouvoir macroniste recourt, depuis son accession au trône de …

Minables !

4 juillet 2019
par Jean Vignes
Nous relayons ce billet d’humeur de Jean Vignes, infirmier retraité et ancien secrétaire de Sud santé sociaux. Pour comprendre pourquoi je vous envoie ce qui va suivre, il faut comprendre que je …

Où vont la Grèce et sa Santé ?

12 juin 2019
par Manolis Kosadinos
Manolis Kosadinos Psychiatre Dans cette période d’élections potentiellement fatales pour la Grèce, je m’interroge sur la pertinence du rapport du périple électoral que j’ai effectué en tant que …