Programme de soin et décision du Conseil Constitutionnel du 20 avril 2012

1er mai 2012 : soins psychiatriques sans consentement 1 (1, parce que là aussi, il y aura sans doute à y revenir)

Une analyse incisive des conséquences - ubuesques - de ces décisions. Question sans doute incongrue : consulte-ton les praticiens avant de les prendre ?

Pour lire l’article, suivez le lien

mercredi 2 mai 2012, par Eric Bogaert

Lire aussi

Sur la fin de vie, les règles sont « trop restrictives et dissuasives »

19 avril 2018
par Marie Kayser
Marie Kayser Médecin généraliste Dans cet article du journal Le Monde du 31 mars 2018, le journaliste François Beguin relaie l’inquiétude du Docteur Véronique Fournier, présidente du Centre national des …

À propos de la proposition de loi sur la fin de vie

10 mars 2015
par Marie Kayser
Le débat sur le texte de la proposition de loi de Messieurs Alain Claeys et Jean Léonetti « créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie » commence le mardi 10 mars à …

Une avancée décisive dans la gestion des conflits d’intérêt en santé

1er mai 2011
par Marie Kayser
Le Formindep dans son dernier éditorial se réjouit en ces termes de l’annulation par le Conseil d’Etat de la recommandation de la la Haute Autorité de Santé ( HAS) sur le traitement médicamenteux du …

La loi HPST, fossoyeur de l’accès aux soins égal pour tous !

14 février 2009
Bravo, Anne Perraut Soliveres, voila la réalité Aujourd’hui, le projet Hôpital, Patient, Santé, Territoire est présenté aux députés. Il fait partie d’un plan pour réduire la part de l’hospitalisation …