Aharon Appelfeld, L’héritage nu, Editions de l’Olivier, octobre 2006

Il s’agit du texte de trois conférences, remaniées depuis 1980, sur le thème « Après la Shoah ».

Aharon Appelfeld était un enfant choyé dans une famille juive assimilée en Autriche, ses parents furent tués au début de la guerre et il vécut quatre ans en fuite dans la forêt, entre 8 et 12 ans ; après la guerre, il trouva refuge dans des camps de déplacés, avant d’arriver en Palestine. Il écrit magnifiquement, d’une manière poétique et intemporelle, des récits qui tous tournent autour de cette période de sa vie.

Cet ouvrage se veut une « réflexion conceptuelle ».
Sur ce qui s’est passé au cours de la Shoah, pour les juifs : comment le sentiment de haine de soi a été attisé. Comment, pour la plupart des juifs assimilés, la surprise d’être considérés et persécutés comme juifs, les a soit fait retrouver leurs racines, soit fait fuir : il y voit une des raisons du silence des rescapés, avec l’incapacité des autres à les comprendre.
Et pose la question de « comment vivre après la Shoah ».Il aborde aussi la question de « Qu’est-ce que la littérature sur la Shoah », la littérature chargée de la « tâche impossible d’unir le particulier au général », distincte des récits écrits pour soulager, des récits documentaires, des témoignages ou des récits imaginés et parfois pervers. Il a une réflexion originale sur l’imagination créatrice : agencement des souvenirs, et non pas invention.
Enfin, il réfléchit sur l’expérience religieuse qu’a représenté pour certains l’horreur de la Shoah : religieuse au sens de « lien et de relation avec l’environnement et avec soi-même : émerveillement qui n’a affaire qu’à lui-même, sans autre intention : c’est vous et le monde, sans séparation. »

« Comment transformer les couches profondes ramenées au jour par la Shoah en vision spirituelle ? » est sa question finale.

Martine Devries

dimanche 13 avril 2014, par Martine Devries

Lire aussi

Du réel au virtuel et retour

22 novembre 2017
par René Fiori
Incluant deux séances du cours de J-A Miller intitulées : « Point de capiton » et « L’inconscient à venir », ce numéro 92 de la revue de l’École de la Cause Freudienne qui vient de paraître, intitulé Internet …

Pierre Duterte, Terres inhumaines Un médecin face à la torture, Éditions JC Lattes

18 mai 2015
par Martine Devries
C’est un médecin généraliste qui est face à la torture. Et c’est ça qui m’a intéressé, et d’abord permis de le lire, de passer à travers, le plus rapidement possible je dois l’avouer. Pierre Duterte a une …

Marie Didier, Ils ne l’ont jamais su, récit NRF, Editions Gallimard

23 mars 2015
par Martine Devries
Deux ouvrages de Marie Didier avaient déjà retenu l’attention de la revue Pratiques : Contre-visite et Dans la nuit de Bicêtre . J’avais donc très envie de lire Ils ne l’ont jamais su, paru cette …

Maylis de Kerangal : Réparer les vivants. Editions Verticales, 2014

13 septembre 2014
par Martine Devries
Ce livre a eu tellement de bonnes critiques et de prix lors de sa sortie en Janvier 2014, que tout le monde sait bien qu’il est bon. Mais moi, je ne l’ai pas aimé, il m’a agacée d’un bout à l’autre. …