Pesticides : l’alerte des médecins de France métropolitaine et des Antilles

Cette alerte nationale a été lancée à l’origine par des médecins limousins réunis en une association ad hoc.

Nous reproduisons ci-dessous son dernier communiqué.

Après la conférence de presse au Sénat et la présentation de notre appel à l’Assemblée Nationale le 30 janvier, nous avions prévu d’aller en délégation porter les revendications de notre collectif aux 3 ministères de l’Ecologie, de la Santé, et de l’Agriculture.
Pour l’Ecologie c’est chose faite. Nous vous mettons en pièce jointe copie du dossier que nous avons remis à 3 responsables de ce ministère le 17 mars 2014.
Rendez-vous est pris à la Santé et à l’Agriculture pour les 29 et 30 avril. Nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles.
N’hésitez pas à faire usage de ces propositions et de leur argumentaire auprès de vos ARS pour tenter de faire avancer la santé environnementale près de chez vous.

Nous sommes maintenant plus de 1300 signataires. Nous vous invitons à toujours solliciter d’autres signatures de médecins. En effet il nous est apparu évident que notre mobilisation n’était pas vaine, qu’elle venait en appui notamment aux épidémiologistes et aux toxicologues face aux décideurs. L’information et la sensibilisation du plus grand nombre possible sera un moteur pour faire avancer les plans nationaux successifs de réduction des pesticides qui piétinent.
Les organisations de FMC pourraient aussi mettre le sujet à l’ordre du jour.

Sur notre site www.alerte-medecins-pesticides.fr vous trouvez des infos utiles. Nous vous recommandons en particulier, sous l’onglet « s’informer », la déclaration de Berlaymont émanant d’un collectif de scientifiques, qui expose, dans un article pas trop long, toute la problématique des perturbateurs endocriniens et de leurs enjeux sanitaires.
Le dossier « Pesticides et santé », dans la même rubrique « s’informer », sous forme d’un pdf de 55 diapos, peut aussi servir de support à des conférences-débats sur le sujet. Il est construit pour une bonne part à partir du rapport de l’Inserm de juin 2013.
Nous n’oublions pas, dans nos démarches, de rester dans la ligne de l’appel que vous avez signé, que nous avons signé.

Cordialement,

Dr Joseph Mazé, en charge des adresses des signataires
au nom des 3 associations porteuses de l’alerte nationale des médecins de France métropolitaine et des Antilles sur les pesticides

samedi 5 avril 2014, par Mazé

Lire aussi

Pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse

1er décembre 2018
La revue Pratiques vous appelle à signer et faire signer autour de vous la pétition « Nous voulons des coquelicots » qui demande l’interdiction de tous les pesticides de synthèse et invite les médecins à …