Non à une réforme des retraites sexiste

qui accentue les inégalités

Tandis que la lutte contre les inégalités professionnelles n’est plus à l’ordre du jour, la réforme des retraites creuse les inégalités entre hommes et femmes, qui en sont les grandes perdantes.

Les inégalités pendant la vie active se répercutent au moment de la retraite

Alors que
-  Le taux d’activité des femmes n’a cessé d’augmenter depuis 60 ans, rejoignant presque celui des hommes.
-  le taux de fécondité des femmes en France est le plus élevé d’Europe (2 enfants par femme en moyenne)
-  les femmes en couple assurent 80% du travail domestique
-  la pension de retraite des femmes est de 40% inférieure à celle des hommes

L’allongement de la durée de cotisation accentuera la dépendance et la précarité des femmes

-  les femmes, ayant une carrière discontinue, seront obligées de travailler jusqu’à 67 ans
-  aujourd’hui, sur 10 retraités pauvres, 8 sont des femmes

Les femmes refusent d’être les grandes perdantes !

Elle exigent :
-  Une retraite par participation et à taux plein à 60 ans, au moins égale au SMIC
-  l’égalité salariale, avec un rattrapage et une revalorisation des écarts de salaires et de retraites partout

une réforme sexiste - planning familial
retraites et femmes

dimanche 7 novembre 2010


wwwplanning-familial.org
www.collectifdroitsdesfemmes.org
www.osezlefeminisme.fr

Documents joints

Lire aussi

Pour une contre-contre-réforme des retraites

14 mars 2023
par Ronan Jégot
Avec des copains, nous militons pour une réforme des retraites (une « contre-contre-réforme ») plus offensive, qui contient : 1/ la retraite dès 50 ans pour tout le monde, 2/ sans condition de …

Âge légal de départ en retraite et arrêts maladie : quels effets du passage de 60 à 62 ans en 2010 ?

22 février 2023
par Marie Kayser
Ce recul du droit à la retraite s’est accompagné d’une augmentation des arrêts maladie ; celle-ci a été plus marquée pour les personnes ayant connu des évènements de santé importants dans le passé. C’est …