Le don de gamètes pourrait ne plus être anonyme

Et la fonction sociale du père ?

Après l’exposition par JPL des 3 scenarii de conséquences de cette levée d’anonymat pour les enfants nés de procréation médicalement assistée, réactions du pédopsychiatre Aldo Naouri et de Jean-Luc Boussard , rédacteur à Pratiques

Aldo Naouri :

Je suis CONTRE la levée de l’anonymat des donneurs de sperme : c’est une atteinte de plus à la fonction du père qui agonise, laquelle n’a rien à voir avec la réalité du géniteur. J’ai montré cela dans mon ouvrage "Les pères et les mères" (OJ 2004).
Ce projet de loi va dans le sens de nos sociétés qui marchent sur la tête !! Le malaise sociétal occidental que tout le monde relève est la conséquence directe de la fin du soutien social au père.
La disparition de ce symbole de la limite laisse le champ libre à l’installation de la non-limite du féminin, laquelle va dans le sens du marché !!

Jean-Luc Boussard :

J’ai moi aussi beaucoup de mal à me faire une opinion tranchée. Je me sens plutôt en accord avec celle d’Aldo Naouri, mais c’est peut-être plus instinctif que raisonné.
Pourquoi le scénario 1 ne serait-il pas défendable ? N’est-ce pas ce que laisse entendre le texte 3 de J-P Lellouche.
Et puis, dans le scénario 3, "l’origine géographique" du donneur comme information pertinente à conserver en cas de refus du donneur de lever l’anonymat me met très mal à l’aise, dans le contexte actuel de xénophobie.

note de synthèse du Sénat législation comparée en Europe

vendredi 29 octobre 2010


Aldo Naouri et Jean-Pierre Lellouche sont pédiatres
Jean-Luc Boussard est médecin généraliste et praticien hospitalier

les scenarii 1 et 3 sont exposés dans le texte précédent (Elisabeth Pino et J-P.Lellouche)

Lire aussi

Pour une contre-contre-réforme des retraites

14 mars 2023
par Ronan Jégot
Avec des copains, nous militons pour une réforme des retraites (une « contre-contre-réforme ») plus offensive, qui contient : 1/ la retraite dès 50 ans pour tout le monde, 2/ sans condition de …

Médiator : les laboratoires Servier vont-ils être enfin condamnés pour escroquerie ?

16 janvier 2023
par Marie Kayser
Dès 1977 la revue Pratiques avait dénoncé la structure amphétaminique du Médiator©, et appelé à ne pas prescrire ce médicament coupe-faim présenté par les laboratoires Servier comme un …

S’il vous plaît, le médecin généraliste ne doit pas être le pivot du système de santé !

8 octobre 2011
par Didier Ménard
Le débat pour les futures présidentielles est engagé. J’ai entendu les protagonistes du PS débattre des questions de santé, c’est tout à leur honneur, mais de grâce, dites leur de ne plus …

Et si le don de gamètes n’était plus anonyme ?

30 octobre 2010
contribution de Dominique LeHouézec et réponse de Jean-Pierre Lellouche