L’Esprit du 11 janvier : illusion sincère !

L’Esprit du 11 janvier est « descendu » sur la classe politique. Cet Esprit républicain permet un nouvel élan, il fait taire les mesquineries, les égoïsmes, il réunit les Français dans la fraternité… Bon ! Cela ne fait de mal de le croire. Mais, soyons sérieux, et essayons de voir de manière pragmatique comment cet Esprit du 11 janvier peut-il réellement apporter des solutions à nos problèmes ... qui sont nombreux. Cet Esprit est-il en mesure de donner du courage politique ? Nous pouvons l’espérer et le croire. Alors, j’ai plusieurs propositions à faire.

S’agissant de la banlieue et de ses quartiers, d’où sont assez souvent issus les candidats au djihad, essayons de ne pas reproduire la même politique que celle mise en place après les émeutes de 2005. Il serait faux de dire que rien n’est fait, mais il ne faut pas confondre urbanisme de ravalement des façades et lutte contre les inégalités sociales. Il ne faut pas confondre promotion de la citoyenneté et service civique. Il ne faut confondre politique de sécurité, et oppression de la population, et il ne faut pas confondre accès aux droits avec impossibilité d’accès aux droits. Donc, je propose que l’Esprit républicain donne la parole aux habitants de ces quartiers dans d’authentiques conseils citoyens, et surtout, une fois que la parole s’exprime, qu’elle soit respectée.

Ensuite, je propose, comme je l’ai déjà écrit dans cette rubrique, de donner le droit de vote aux étrangers : il semble que cela soit excessivement difficile à faire ! Et pourtant, sans cela, pas de légitimité à parler de civisme, surtout aux enfants, dans nos écoles de la République. Il faut donc du courage, pour que l’Esprit républicain advienne !

Je propose de sortir de l’expérimentation tous les dispositifs qu’utilisent les associations pour travailler, c’est-à-dire de transférer au droit commun tous ces statuts précaires qui font le quotidien des travailleurs associatifs.

Je propose aussi que le journal de 20 heures arrête de stigmatiser la banlieue : là il va falloir beaucoup d’Esprit républicain.

Bon, cet Esprit républicain est-ce une réalité ou une illusion ? Peut-être une illusion sincère ? L’important c’est de savoir s’il est capable de porter le changement que nous attendons, notamment dans nos quartiers populaires. Une évidence s’impose : si rien n’est fait, avec ou sans Esprit républicain, la catastrophe est devant nous.

lundi 9 février 2015, par Didier Ménard

Lire aussi

Halte à la destruction des associations de proximité !

24 novembre 2017
par Didier Ménard
Docteur Didier Ménard Président de l’ACSBE Le mal se répand au Franc-Moisin À la suite de l’arrêt du renouvellement des emplois aidés, l’Association des Femmes du Franc-Moisin (AFFM) est contrainte …

Cela nous concerne !

2 mars 2016
par Didier Ménard
Nous sommes tous concernés par le projet de Loi sur la réforme du Code du travail. Nous les soignants, parce qu’à nos consultations, nous voyons trop l’expression de la souffrance au travail. Pas …

Vous avez compris ce qu’ils veulent les docteurs ?

8 mars 2015
par Didier Ménard
L’affaire n’est pas simple, et nous allons assister le 15 mars à une importante manifestation du monde de la médecine libérale dans une totale confusion. C’est comme si le Medef défilait avec la CGT …

Pratiques lance sa souscription

22 février 2014
par les cahiers de la médecine utopique pratiques
La liberté de la presse est l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques. Mais la presse libre est fragile : tout comme la démocratie, de multiples dangers la guettent. À ce jour, les …