J’ai décidé de démissionner, car ce que je fais n’est plus éthique.

Pr Agnès Hartemann,
Cheffe du service de diabétologie à l’hôpital de la Pitié.

« Le cauchemar a commencé quand on a commencé à nous dire : « Il va falloir que vous produisiez du séjour », alors qu’on avait l’habitude de prodiguer des soins » […] « On a peur, car quand notre activité baisse, on nous supprime des moyens. […] Je devenais une espèce de robot, à dire : « Quand est-ce qu’il sort ? Quand est-ce qu’il sort ? Quand est-ce qu’il sort ? » Parce que je me disais dans ma tête « cela fait quinze jours qu’il est là, il occupe la chambre, je ne vais pas pouvoir faire du séjour ». Ce sont les jeunes, les infirmières, qui me regardent. Maintenant je sais que quand on me regarde comme ça, c’est que je ne suis plus éthique ».

Ces propos sont extraits de la conférence de presse donnée à La Pitié le 14 janvier 2020. Avec elle, 1 200 chefs de service des hôpitaux publics annoncent leur démission. Plusieurs rencontres avec la ministre de la santé, Agnès Buzyn, sont restées infructueuses. La situation dramatique des hôpitaux publics reste bloquée : la T2A (tarification à l’activité) et les restrictions budgétaires étouffent l’hôpital, les professionnels soignants sont en grande souffrance et les patients en danger.

En attendant un article d’Agnès Hartemann prévu dans le n° 89 de Pratiques à paraître en avril, nous vous proposons de l’écouter.


jeudi 23 janvier 2020

Lire aussi

Jeanine en décembre

29 mars 2020
par Isabelle Canil
— Qu’est-ce que vous avez commandé pour Noël ? « Ça recommence », pense Jeanine. En soupirant, elle répond « Je sais pas... » et surtout, elle ne demande pas « Et toi ? » — Moi j’ai commandé un galaxy — Ah ? …

Chiche !

16 mars 2020
par Anne Perraut Soliveres
Anne Perraut Soliveres Cadre infirmier énervé Ou le président de la République aurait-il lu Pratiques ? Je n’aurais jamais osé imaginer entendre ce qu’a dit le président de la République le 12 mars …

Minables !

4 juillet 2019
par Jean Vignes
Nous relayons ce billet d’humeur de Jean Vignes, infirmier retraité et ancien secrétaire de Sud santé sociaux. Pour comprendre pourquoi je vous envoie ce qui va suivre, il faut comprendre que je …

Contribution au grand débat

20 mars 2019
par Eric Bogaert
Éric Bogaert Psychiatre de secteur retraité Après de grands débats internes (débat truqué parce que procédant de questionnairesconstruits pour baliser le cheminement, participants piégés donc, entre …