Feuilletons les « Assises » pour la santé mentale et la psychiatrie / épisode 1

Voilà ce qu’en dit le site du ministère des solidarités et de la santé en date du 16/09/21 :

« Annoncées dès janvier 2020 (sic ; en un autre endroit cette annonce est datée de janvier 2021) par le Président de la République, les Assises [1] de la santé mentale et de la psychiatrie des 27 et 28 septembre 2021 se présentent comme un moment historique du débat national. Réunissant l’ensemble des acteurs concernés dans un contexte épidémique ayant fragilisé non seulement les corps mais aussi les esprits, ce rendez-vous ambitionne de dresser un état des lieux partagé de la prise en charge de la santé mentale des Français, de l’offre de soins en psychiatrie et de l’accompagnement qui leur est proposé. »

Et c’est tout. Mais toujours pas de programme ! Le 23 septembre 2021 à 18h30, à en croire le site du ministère de la santé, il est toujours « en voie d’élaboration ». Mais on peut le trouver sur le site du centre national de ressources et d’appui aux Conseils Locaux de Santé Mentale (et le lire ou télécharger en cliquant sur le lien ci-avant ou dans le fichier 1 à la suite de cette présentation).
Ces Assises auront lieu en visioconférence à l’adresse suivante (information précieuse, difficile à trouver sur le site de ce ministère) : retransmission en direct.

Ce procès(s) n’est pas aussi enthousiasmant qu’on pourrait naïvement le penser à lire sa présentation officielle. Un certain nombre de soignants et d’organisations professionnelles en dévoilent certains dessous :
• le Printemps de la psychiatrie publie une tribune (cf fichier 2 à la suite de ce texte) dénonçant le silence des Assises de la santé, et ce qu’elles occultent,
• annonce une conférence de presse sur la psychiatrie abandonnée pour le lundi 27 septembre 2021 à 8h30 (cf fichier 3 à la suite de ce texte),
• et appelle par un communiqué de presse sur cette « mascarade de plus » (cf fichier 4 à la suite de ce texte) à un rassemblement « tintamarre » devant le ministère de la Santé le mardi 28 septembre 2021 à 14h,
• tandis que 5 organisations de la psychiatrie dénoncent dans un communiqué de presse du 19 septembre 2021 (cf fichier 5 à la suite de ce texte) un risque que la psychiatrie soit démantelée par une ordonnance du 12 mai 2021, à partir des autorisations d’activité,
• en juin 2020, puis au printemps 2021, le Conseil constitutionnel a demandé au gouvernement de revoir le contrôle des prescriptions d’isolement et contention (qualifiée de « honte de la psychiatrie » par les signataires de cette tribune), et aucun débat national concernant ce qu’attacher et enfermer veut dire dans notre pays, ni avant ces Assises, ni pendant ces Assises !

voir l’épisode 2

Fichiers joints :
1 programme des Assises de la santé mentale

2 tribune du Printemps de la Psychiatrie Le silence des Assises de la santé

3 conférence de presse du Printemps de la Psychiatrie La psychiatrie abandonnée

4 communiqué de presse du Printemps de la Psychiatrie Une mascarade de plus

5 communiqué de presse FFP, USP, SPH, SPEP, IDEPP La psychiatrie démantelée

6 tribune Isolement et contention : « la honte de la psychiatrie »

vendredi 24 septembre 2021, par Éric Bogaert, revue Pratiques


texte complété le 26/09/21 par la mention de la tribune Isolement et contention : « la honte de la psychiatrie ».


[1voilà ce qu’en dit le Petit Robert :
étymologie : séance tenue par les officiers et juges d’un comté
1 - cour d’assises, ou assises : juridiction criminelle française, composée de magistrats et de jurés, chargée de juger les personnes renvoyées devant elle par un arrêt de mise en accusation
2 - réunion (d’un parti politique, d’un syndicat)

Lire aussi

Communiqués du Printemps de la psychiatrie, de l’Union syndicale de la psychiatrie, et de Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics

15 juin 2024
Voilà le communiqué du 12 juin 2024 du Printemps de la psychiatrie, dont Pratiques est partenaire : Dimanche soir nous avons été saisis par l’événement : la dissolution décidée par Macron a rendu …

Quelle boussole pour quelle psychiatrie ?

13 juin 2024
L’ACSERF (Association Culturelle et Scientifique d’Etude recherche et formation) et l’I.C.E (Institut Contemporain pour l’Enfance) proposent, le vendredi 11 octobre 2024 de 8h30 à 17h00 Salle Le …

Assises citoyennes du soin psychique 2024

28 mai 2024
Après les Assises citoyennes du soin psychique, résister ... debout toutes et tous, citoyens concernés par le soin psychique, ... et créer ! Et pour passer un été à mijoter les ingrédients …

« L’éventail et la boussole. D’une psychiatrie déboussolée à l’espoir d’une psychiatrie humaniste »

28 janvier 2024
Un parcours de vie professionnelle – mais aussi pour ce qui concerne son sujet, la psyché, de vie personnelle –, et des pistes pour sortir le secteur psychiatrique – et plus globalement le soin, en …