En 1789, il aurait risqué la décollation. (1er octobre 2012)

Martial Saddier, « député du Mont-Blanc et du Décolletage », comme il se présente sur son site internet, élu UMP de la 3e circonscription de la Haute-Savoie, à déposé de nombreux amendements à l’occasion de la discussion au parlement de la loi de Cécile Duflot sur le logement social . Et parmi ceux-ci, l’amendement 444, qui propose que soient « également comptabilisés comme autant de logements locatifs sociaux les lits d’hôpitaux, de prison, de gendarmerie, de soins de suite et de réadaptation ». L’« exposé sommaire » par lequel il justifie sa proposition est que « les lits de ces structures doivent être comptabilisés dans le quota des 25% de logements sociaux, au regard de leur utilité éminemment sociale et des coûts supportés par les collectivités qui comprennent ces structures sur leur territoire ».
C’est pas bête, d’autant qu’ensuite on pourra demander à ces locataires de payer une taxe d’habitation.
C’est seulement que ça témoigne d’insalubrité publique.

lundi 1er octobre 2012, par Eric Bogaert

Lire aussi

Les psychologues dans la toile d’araignée des nudges du gouvernement

3 août 2022
Suite à l’enquête du Manifestepsy quant au changement de code NAF * des psychologues les incitant à se placer sous tutelle médicale Roland Gori a réagi par le texte suivant. Roland Gori …

Astra Zeneca suspendu. La vaccination au risque de l’opacité des Big Pharma !

19 mars 2021
par Frank Cantaloup
Frank Cantaloup Médecin généraliste Seul, dans une décision très politique, Emmanuel Macron a décidé de suspendre la vaccination par le vaccin Astra Zeneca, à la suite d’interrogations sur des cas …

Suivi de la crise liée au Covid19

24 juin 2020
par Jessica Guibert
Jessica Guibert, médecin généraliste au village 2 santé à Echirolles, accepte de partager avec nous le résultat de ses recherches quotidiennes d’informations médicales et scientifiques sérieuses et ses …

Petit risque, foutaise !

9 décembre 2016
Quand on est candidat à l’élection présidentielle on se doit de proposer un programme électoral censé résoudre les problèmes des Françaises et des Français. Une constante existe, certains prétendants …