Vendredi 11 avril : rencontre-débat autour d’auteurs du n°64, Le secret en médecine

Vendredi 11 avril 2014 entre 19h et 22h

Entrée libre ! La rencontre sera accompagnée dun pot afin de poursuivre les discussions en toute convivialité.

-  Locaux de Prescrire
-  Salle F-D
-  68-70 bd Richard Lenoir
-  75011 PARIS
-  M° Richard-Lenoir Ligne 5

Le secret en médecine est régi par la loi qui protège la confidentialité de ce qui est échangé entre une personne et ceux qui la soignent. Or, de multiples entorses sont faites à ce secret, qu’il s’agisse de la mise en commun des informations concernant un patient et son parcours dans le travail en équipe, des exigences des institutions qui ont besoin de données très précises pour la gestion des budgets, des externalisations de gestion de ces données, de plus en plus fréquentes, sans compter les multiples vautours friands d’informations pour alimenter leur business. À cela s’ajoute l’inévitable curiosité de ceux qui ont accès à des informations confidentielles. De nombreuses informations sont ainsi échangées, sans souci du préjudice que peuvent causer certains dévoilements.
D’aucuns choisissent délibérément de le transgresser pour eux-mêmes, comme dans la lutte contre la discrimination par les malades du sida, d’autres souhaitent qu’il soit levé dans les cas de filiation par donneur ou accouchement sous X. Dans tous les cas, il convient de bien mesurer les enjeux pour chaque personne et de lui permettre de faire un choix raisonné de ce qu’elle pense pouvoir ou devoir taire.

AFFICHE

samedi 12 avril 2014

Documents joints

Lire aussi

Communiqué du CIPPA – Juin 2020

10 juillet 2020
Bernard GOLSE Coordination Internationale entre Psychothérapeutes Psychanalystes et membres associés, s’occupant de Personnes Autistes Contribution au Ségur de la santé : Sauvons la pédopsychiatrie  …

Refusons de ficher et d’être fiché.e.s

11 mai 2020
La crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus est grave et elle va peut-être durer : deux bonnes raisons pour refuser le fichage des personnes porteuses de coronavirus et de leurs proches [Voir …