Une avancée décisive dans la gestion des conflits d’intérêt en santé

Le Formindep dans son dernier éditorial se réjouit en ces termes de l’annulation par le Conseil d’Etat de la recommandation de la la Haute Autorité de Santé ( HAS) sur le traitement médicamenteux du diabète de type 2. [1]
Il s’agit là en effet d’une avancée considérable pour tous ceux qui luttent pour une prise en charge des soins dans l’intérêt de la santé des patients.
Cette décision du Conseil d’Etat du 27 avril 2011 fait suite à un recours déposé par le Formindep en décembre 2009 « pour non respect des règles de gestion des conflits d’intérêts des experts de la HAS ayant élaboré cette recommandation ».
Cette décision qui donne entièrement raison à l’analyse du Formindep est très importante car comme le souligne le conseil d’Etat « les recommandations de bonnes pratiques élaborées par la Haute Autorité de santé ... ont pour objet de guider les professionnels de santé dans la définition et la mise en œuvre des stratégies de soins à visée préventive, diagnostique ou thérapeutique les plus appropriées, sur la base des connaissances médicales avérées à la date de leur édiction » .
Ce sont sur ces recommandations que se basent les praticiens dans leur exercice quotidien
Ce sont aussi sur ces recommandations qu’essaient d’influencer les firmes pharmaceutiques par l’intermédiaire des experts qui interviennent dans leur élaboration.
Il est donc très important que le Conseil d’Etat affirme ainsi que la HAS doit garantir pour l’ensemble de ses travaux la transparence et l’indépendance des experts qui les élaborent.
Une deuxième décision est attendue suite à un autre recours déposé par le Formindep en ce qui concerne la recommandation sur la Maladie d’Alzheimer

dimanche 1er mai 2011, par Marie Kayser


[1A voir l’éditorial et le dossier complet sur le site du Formindep :http://www.formindep.org/Le-Conseil-d-Etat-abroge-la.html

Lire aussi

Jeanine en décembre

29 mars 2020
par Isabelle Canil
— Qu’est-ce que vous avez commandé pour Noël ? « Ça recommence », pense Jeanine. En soupirant, elle répond « Je sais pas... » et surtout, elle ne demande pas « Et toi ? » — Moi j’ai commandé un galaxy — Ah ? …

2012 : le début de la fin des conflits d’intérêt ?

3 janvier 2012
par Jean-Pierre Lellouche
Je fais le vœu que 2012 soit le début de la fin des conflits d’ intérêts J’ai lu dans le British medical journal (BMJ 1 october 2011 page 671)un excellent article de Iona Heath « The politics …

Haute Autorité de Santé et conflits d’intérêts : le FORMINDEP saisit le Conseil d’Etat

8 décembre 2009
Une nouvelle initiative du FORMINDEP, dans sa lutte pour la mise à jour des conflits d’intérêts sous-jacents aux dires des "experts". Pratiques, qui avait, dans un de ses Editos, souligné l’avance …

Services de santé au travail et conflits d’intérêts, par Marie Kayser, médecin généraliste, et Gérard Lucas, médecin du travail

2 mai 2009
par Marie Kayser, Gérard Lucas
L’insuffisance de prise en compte du facteur travail dans la santé est notoire. Les pratiques de médecine du travail, entravées par les gouvernances patronales, ne jouent plus leur rôle d’ « éviter …