Stop à la précarisation

COMMUNIQUÉ DE L’USP du 27 janvier 2023

Après la manifestation monstre du 19 janvier contre la contre-réforme concernant nos retraites, le gouvernement se montre sourd au refus massif de nos concitoyens à travailler davantage pour gagner moins. Et en allongeant la durée du travail, en différant pour toutes et tous l’âge du départ en retraite, cette mesure gouvernementale précarise encore plus une large partie de la population dont les statistiques nous indiquent qu’elle vieillit de moins en moins en bonne santé.

Elle s’ajoute à la violence de la réforme du chômage et des lois travail qui conduisent en masse les travailleurs dans les centres médico-psychologiques
Les femmes sont particulièrement touchées par cette réforme, de même que les carrières longues. Sans compter les plus vulnérables : les chômeurs, les handicapés et invalides qui resteront dans la précarité plus longtemps, et définitivement.

La gouvernance néolibérale, ici comme ailleurs, revient sur les acquis sociaux, fruits de la mobilisation active de générations de travailleurs et travailleuses.

Nous savons que le travail est devenu plus que jamais, de plus en plus fréquemment, source de souffrance. Les troubles musculosquelettiques et l’épuisement au travail (« burn-out »), dont nous connaissons la prévalence dans la population générale, mais, plus encore, au-delà de 55 ans, vont venir encore plus alourdir la fin de vie professionnelle des travailleurs et travailleuses, quel que soit leur champ d’activité, alors même que la prévention est de plus en plus absente des politiques de santé. Les motifs médicaux d’« usure professionnelle » pourront faire l’objet de départs anticipés, mais quels médecins pour la constater ? Les médecins du travail manquent partout et ont bien souvent peu de marge de liberté par rapport à leur employeur.

Face à la surdité du gouvernement devant la colère du peuple, grâce au soutien très majoritaire aux revendications des syndicats dans la population, le mouvement s’amplifie. Nous en sommes !
L’USP appelle ses adhérent.e.s et sympathisant.e.s à participer aux manifestations prévues le 31 janvier 2023 sur tout le territoire.


Delphine Glachant, Philippe Gasser et le Conseil national de l’USP
Union Syndicale de la Psychiatrie
52 rue Gallieni, 92240 Malakoff
Tél/Fax : 01 46 57 85 85
uspsy@free.fr - www.uspsy.fr

dimanche 5 février 2023

Documents joints

Lire aussi

L’enfant au risque de la norme

19 février 2024
Le 2 décembre 2023 la Fédération des Orthophonistes de France a inauguré son Syndicat Régional de Nouvelle-Aquitaine. À cette occasion Isabelle Canil, orthophoniste, a suivi l’enfant au risque de la …

Vendredi 14 septembre 2012 : rencontre-débat autour d’auteurs du n°58, A quoi servent les drogues ?

15 septembre 2012
par pratiques
Vendredi 14 septembre 2012 entre 19h et 21h Entrée libre ! La rencontre sera suivie d’un pot afin de poursuivre les discussions en toute convivialité. Mairie de Saint-Denis 2 place Victor …

CISS, FNARS, ODSE, UNIOPSS : Peut-on accepter de renvoyer des malades mourir dans leur pays d’origine ? - signez la pétition« STOP aux restrictions du droit au séjour pour soins ! »

19 janvier 2011
Une disposition du projet de loi sur l’immigration prévoit de restreindre le droit au séjour pour soins des étrangers gravement malades. Un titre de séjour était jusqu’ici attribué lorsqu’un …

Région nantaise : soirée débat La violence faite au travail, mardi 23 mars 2010 Maison des Syndicats à Nantes

23 mars 2010
Le Collectif Nantais pour le Droit à la Santé et à la Protection Sociale pour toutes et tous, vous invite soirée débat : LA VIOLENCE FAITE AU TRAVAIL Pour en démonter les mécanismes et …