CISS, FNARS, ODSE, UNIOPSS : Peut-on accepter de renvoyer des malades mourir dans leur pays d’origine ? - signez la pétition« STOP aux restrictions du droit au séjour pour soins ! »

Une disposition du projet de loi sur l’immigration prévoit de restreindre le droit au séjour pour soins des étrangers gravement malades. Un titre de séjour était jusqu’ici attribué lorsqu’un demandeur ne pouvait bénéficier d’un « accès effectif » aux traitements dans son pays d’origine. La disposition propose de retenir désormais la notion d’« indisponibilité » des traitements dans le pays d’origine pour attribuer un titre de séjour.

Ainsi, si cette disposition venait à être adoptée, un étranger malade pourrait se voir refuser l’accès ou le renouvellement de son titre de séjour pour raisons médicales, si, dans son pays, il existe quelque part un traitement relatif à sa maladie. Or, nous savons qu’il y a une grande différence entre la disponibilité d’un traitement et l’accès effectif à celui-ci (pour des raisons de coût trop élevé, par exemple et donc réservé à ceux qui peuvent payer, à l’« élite »). Cet article remet ainsi profondément en cause le droit aux soins et n’est pas acceptable.

Si cette disposition était appliquée, l’État français devra alors assumer :

-  le renvoi dans leur pays d’origine, d’étrangers malades qui, faute de traitement accessible risqueront alors de mourir rapidement,

-  à une précarisation des conditions de séjour des étrangers malades restés sur le territoire. Le refus d’accès au titre de séjour leur empêcherait tout accès à un emploi stable et ferait peser sur eux une épée de Damoclès préjudiciable à un bon suivi médical.

Le Sénat va être amené, dès le 2 février, à examiner ce projet de loi. Pour dire « STOP aux restrictions du droit au séjour pour soins », AIDES met en ligne une pétition :» : http://www.aides.org/petition-stop-aux-restrictions-du-droit-au-sejour-pour-soins-873

En PJ, l’argumentaire « Peut-on accepter de renvoyer des malades mourir dans leur pays d’origine ? »

Sébastien MÉRIAU
Coordinateur régional Observatoire et Plaidoyer
AIDES Nord Ouest Ile-de-France
16/18 Quai de Loire 75019 PARIS
01-53-24-12-05 / 06-23-69-82-49

mercredi 19 janvier 2011

Documents joints

Lire aussi

Atelier de travail et de réflexion démocratique et populaire pour la refondation du service public hospitalier

22 septembre 2020
Première rencontre de lancement Le 10 octobre 2020, à l’AERI, 57 rue Étienne Marcel, Montreuil Ouvert à toutes et tous, sur inscription ici  Alors que le Ségur de la santé s’achevait sur une note …

Appel à soutenir les dentistes grecs de Néa Philadelfia

13 juillet 2020
Les militants de l’assemblée populaire et du centre de santé solidaire de Néa Philadelfia avec qui le « convoi solidaire » milite depuis 5 ans, nous ont demandé de relayer leur appel et pétition pour …

ODSE : Pétition contre l’expulsion des malades étrangers

30 juin 2015
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
Dans les suites des actions publiques ODSE du 16 juin contre le projet de loi immigration et afin de profiter de la prise de parole offerte par Solidarité Sida lors des Solidays, AIDES vient de …

Communiqué de l’ODSE du 21 mars 2014 : Étrangers malades : ne laissons pas les préfets jouer au docteur

25 mars 2014
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
Un peu partout en France, des préfets mettent à mal le droit au séjour des étrangers gravement malades et ne respectent plus les avis médicaux préconisant la poursuite des soins en France. …